Clermont : Gastien veut faire "douter" le PSG

Clermont : Gastien veut faire "douter" le PSG©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 07 avril 2022 à 17h10

À deux jours d'affronter le PSG en Ligue 1 (samedi, 21 heures), Pascal Gastien, l'entraîneur du Clermont Foot, n'a pas écarté l'idée de réaliser quelque chose de grand face au leader de la Ligue 1, malgré les 4 défaites consécutives de son équipe.


Clermont veut y croire. 17ème de Ligue 1 et restant sur 4 défaites consécutives en Championnat, la formation entraînée par Pascal Gastien s'apprête à recevoir le PSG, samedi au stade Gabriel-Montpied (21 heures). Face au leader, le promu espère obtenir un résultat positif, même si l'équipe sera, de façon logique, conditionnée par la présence de Kylian Mbappé sur la pelouse. "On sait pertinemment que ça va être compliqué parce que je pense qu'aujourd'hui, c'est le meilleur joueur du monde. Pour les joueurs qui seront sur le terrain, ça va être une sacrée expérience dans leur progression", a estimé Gastien, espérant que son groupe n'allait pas "regarder jouer" Paris.

"Contre le PSG, il peut tout se passer"

Capable de s'imposer face à Rennes (2-1), à Nice (0-1) et à Marseille (0-2), Clermont fera son maximum afin de perturber la formation entraînée par Mauricio Pochettino. "Dans un match de foot, il y a toujours de l'espoir. Tout le monde peut battre tout le monde. Il faut qu'on arrive à les faire douter", a analysé le natif de Rochefort, dans des propos retranscrits par L'Equipe. Soulignant l'importance du plaisir, qui doit être plus collectif qu'individuel, Gastien a glissé que "contre le PSG, il peut tout se passer".

"Il faut faire les choses avec le plus de professionnalisme possible. C'est ce que j'attends : du sérieux et de la rigueur", a-t-il indiqué, comme un message en direction de ses joueurs. En outre, il a également déploré l'élimination du PSG en 8ème de finale retour de la Ligue des Champions face au Real Madrid (1-0 ; 3-1). "Les pauvres, je pense toujours qu'ils ont été victimes d'une erreur d'arbitrage et qu'il y avait faute (de Benzema) sur Donnarumma. Ils le payent cher. J'aurais préféré qu'ils jouent Chelsea hier soir et qu'ils soient peut-être un peu fatigués contre nous", a commenté l'entraîneur de Clermont.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.