Ces joueurs de L1 qui ont brillé pendant la trêve internationale

Ces joueurs de L1 qui ont brillé pendant la trêve internationale©Media365
A lire aussi

Raphaël Brosse, publié le mercredi 11 septembre 2019 à 08h00

Neymar, Memphis Depay, Jeff-Reine Adélaïde... Tour d'horizon des joueurs de Ligue 1 qui ont su se distinguer durant la trêve internationale.

Sa saison à lui n'avait pas encore débuté. A vrai dire, son dernier match disputé en intégralité remontait même à... fin avril. Neymar (PSG) a renoué avec les terrains sous le maillot du Brésil et, le moins que l'on puisse dire, c'est que le prodige formé à Santos a soigné son retour. Auteur d'un but, d'une passe décisive et d'un match complet (il a joué 90 minutes), l'ancien Barcelonais a permis à la Seleçao - pourtant mal embarquée - de tenir tête à la Colombie (2-2), même s'il n'a rien pu faire pour éviter la défaite des siens contre le Pérou (0-1). Il lui reste désormais à préparer du mieux possible ses retrouvailles avec le Parc des Princes, où les supporters parisiens l'attendent de pied ferme. L'autre pensionnaire de Ligue 1 qui a véritablement crevé l'écran, c'est Memphis Depay (Lyon). Sous les ordres de Ronald Koeman, le Lyonnais est devenu un rouage indispensable de l'animation offensive des Pays-Bas, qui ont assommé l'Allemagne chez elle (2-4) avant de s'amuser en Estonie. Deux succès auxquels l'attaquant des Gones a grandement contribué.

Tatarusanu a tout essayé, Atal est déjà au taquet

Doublure d'Anthony Lopes en club, Ciprian Tatarusanu (Lyon) profite des rassemblements nationaux pour engranger du temps de jeu. Face à l'Espagne, le dernier rempart roumain a multiplié les parades de grande classe. Insuffisant, néanmoins, pour éviter la défaite aux Tricolorii (1-2). José Fonte (Lille) a une nouvelle fois confirmé qu'il était une valeur sûre de l'arrière-garde du Portugal, parfaitement relancé dans la course à la qualification pour l'Euro 2020, alors qu'Aleksandr Golovin (Monaco) a illuminé le jeu d'une Russie quasiment qualifiée pour le grand rendez-vous continental. Moins de deux mois après la CAN, les principales sélections africaines ont repris crescendo, avec des matchs amicaux avares en enseignements. Notons toutefois que Youcef Atal (Nice) a épaté les observateurs lors d'Algérie - Bénin (1-0). Entré en cours de match, Islam Slimani (Monaco) a d'ailleurs inscrit l'unique but du match sur penalty.

Reine-Adélaïde s'affirme chez les Espoirs

Certains Français ont également su tirer leur épingle du jeu. Pas forcément chez les A, où une large place était accordée à des membres de clubs étrangers. Jonathan Ikoné (Lille) a cependant profité de sa première sélection pour débloquer son compteur en bleu contre l'Albanie (4-1), alors que Wissam Ben Yedder (Monaco) a marqué face à Andorre (3-0). Il n'y a pas si longtemps, le Dogue évoluait avec les Espoirs, qui ont pu compter sur un excellent Jeff Reine-Adélaïde (Lyon) lors des deux matchs disputés ce mois-ci. A un degré moindre, Rayan Aït-Nouri (Angers) et Amine Gouiri (Lyon) ont probablement eux aussi marqué des points dans l'esprit de Sylvain Ripoll. Enfin, il s'agirait de ne pas oublier les plus jeunes, à l'image de Mohamed Simakan (Strasbourg) avec les U20 et Bafodé Diakité (Toulouse) avec les U19, régulièrement alignés par leur club en août et tous deux buteurs en sélection.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.