Bouna Sarr : " Je me fous du sort de Paris "

Bouna Sarr : " Je me fous du sort de Paris "©Media365

Rédaction , publié le lundi 05 mars 2018 à 09h49

Bouna Sarr a été interrogé sur son point de vue avant la confrontation tant attendue entre le Paris Saint-Germain et le Real Madrid en huitièmes de finale de la Ligue des Champions. Sa réponse est cinglante. 

L'Olympique de Marseille a arraché le match nul sur sa pelouse du stade Vélodrome face au FC Nantes en clôture de la 28e journée du Championnat de France de Ligue 1 (1-1). En zone mixte, comme depuis une semaine maintenant, les joueurs marseillais ont été interrogés sur l'issue du huitième de finale retour de Ligue des champions entre le PSG et le Real Madrid. A l'instar de son entraîneur vendredi, le latéral polyvalent marseillais Bouna Sarr a balayé la question d'un revers de la main. Le destin du PSG ? Il s'en moque complètement. « Je m'en fous un peu en fait. Je ne regarde pas spécialement les matches de Coupe d'Europe, du moins quand c'est Paris. Je regarderai peut-être si je suis avec des amis. Je m'en fous un peu de leur sort en fait. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
83 commentaires - Bouna Sarr : " Je me fous du sort de Paris "
  • c ' est un conard Sarr de dire sa en plus c 'est lui qui a blesser Neymar

  • faut pas oublier qu'il n'est pas completement innocent non plus quant a la blessure de neymar qui s'est fait matraquer sans arret surtout contre l'om des bourrins surtour derriere

    ta guele

  • C'est quand même dingue de ce faire insulter juste par le fait qu'un match de foot n'intéresse pas!
    Depuis quand le foot, c'est la dictature!

  • Il ferait mieux d’essayer de s’améliorer ce gugus et de s’acheter un cerveau !!!

  • Normal cet abruti joue à l'OM en plus il n'a pas inventé le fil à couper le beurre