Bordeaux - Lopez : "Si je pouvais jouer, je le ferais"

Bordeaux - Lopez : "Si je pouvais jouer, je le ferais"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le lundi 07 mars 2022 à 20h32

Les Girondins en prennent pour leur grade, et c'est leur président Gérard Lopez qui monte directement au créneau pour tenter de secouer ses joueurs. La situation devient de plus en plus critique pour les sextuples champions de France.



Gérard Lopez a accordé à L'Equipe une interview au vitriol. Le président des Girondins de Bordeaux charge copieusement ses joueurs, qui n'arrivent pas à décoller de la lanterne rouge en Ligue 1 : "Dès qu'on subit une occasion, on ne se tient plus du tout à notre plan de jeu. On ne peut pas leur reprocher de ne pas avoir envie, mais on a l'impression qu'ils jouent avec une grenade dégoupillée dès qu'ils ont le ballon. Il faut une prise de conscience et respecter les supporters, pour qui j'ai de l'admiration. Ils viennent au stade pour pousser l'équipe, et en retour, les joueurs ne respectent pas le plan de jeu. Je pourrais aussi parler de l'arbitre mais pour critiquer, il faut a minima respecter ce que tu as travaillé." Par cette dernière sortie, le patron du club aquitain remet un peu en cause son nouveau coach David Guion, qui avait taclé M. Buquet après la défaite face à Troyes (0-2).

"Ce n'est pas un club où quelques copains se réunissent le dimanche pour taper dans un ballon, poursuit l'homme d'affaires hispano-luxembourgeois. Ça passe par de l'engagement, une concentration à 120 % et un respect du plan de jeu. Le foot moderne, ce n'est pas juste courir et montrer de la bonne volonté. Il faut mettre tout le monde individuellement devant un miroir (...) Si je pouvais mettre des crampons et jouer, je le ferais. C'est ce qui est frustrant. Je sais ce qui est fait pendant la semaine, et le jour du match, on dirait que ce sont les frères des joueurs qui jouent." L'ancien propriétaire du LOSC affirme enfin qu'il sera encore à la tête des Girondins en cas de descente en Ligue 2. Les Bordelais comptent deux points de retard sur Lorient, 18eme et virtuel barragiste, alors que le 17eme Saint-Etienne est à trois longueurs.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.