Bordeaux - Gourvennec : "Ça ne se joue pas à grand-chose"

Bordeaux - Gourvennec : "Ça ne se joue pas à grand-chose"©Media365

Rédaction , publié le samedi 11 mars 2017 à 23h39

Jocelyn Gourvennec est revenu devant la presse sur la défaite de son équipe à Monaco (1-2) lors de la 29e journée de Ligue 1. L'entraîneur des Girondins estime que ses joueurs ont réussi à empêcher les Monégasques de déployer leur jeu habituel, mais qu'ils ont manqué de justesse dans les trente derniers mètres adverses. D'une manière générale, l'ancien entraîneur de Guingamp trouve que son équipe a bien progressé par rapport au match aller où les Bordelais s'étaient lourdement inclinés (0-4).



"On est déçus de perdre. On est frustrés parce qu'on a réussi à dérégler Monaco. On a été très disciplinés dance ce qu'on a voulu mettre en place dans notre capacité à les empêcher de mettre leur jeu habituel en place avec Lemar et Silva qui sont touchés très à l'intérieur dans le dos des milieux, et qui font la musique à tous les matchs. On a réussi à le faire, on a bien géré la gestion de la profondeur aussi. On a limité les espaces tout simplement. Pendant très longtemps, ils ont eu du mal à nous manœuvrer et dieu sait s'ils ont du talent. On est battus sur un peu d'inattention. D'abord sur un coup de pied arrêté, puis sur un geste de talent."

"On s'est offerts une fin de match où on pouvait espérer parce qu'on est revenus. Au-delà de notre discipline et de notre bonne organisation, il nous a manqué ce qui a fait notre force ces dernières semaines, en leur faisant plus peur dans leur moitié de terrain et leurs trente derniers mètres. Il aurait fallu qu'on soit plus juste et pertinent dans nos choix."

"On arrive à voyager. On a montré qu'entre le Bordeaux de la mi-décembre, lors du match aller, et aujourd'hui, il y a du progrès. Ce n'est pas suffisant pour battre l'actuelle grande équipe de Monaco, mais je pense que ça ne se joue pas à grand-chose non plus."

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Bordeaux - Gourvennec : "Ça ne se joue pas à grand-chose"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]