Bordeaux - Ben Arfa : "Marseille ne joue pas bien"

Bordeaux - Ben Arfa : "Marseille ne joue pas bien"©Media365
A lire aussi

Axel Allag, publié le vendredi 12 février 2021 à 18h25

Avant d'affronter l'OM, dimanche soir sous le maillot de Bordeaux (21 heures), Hatem Ben Arfa a livré son jugement sur la saison du club phocéen. Il ne s'est pas montré surpris par le déroulement des événements.



Hatem Ben Arfa attend sans doute avec une grande impatience de retrouver l'Olympique de Marseille, dimanche soir avec le maillot de Bordeaux sur les épaules (21 heures). Ancien élément du club phocéen entre 2008 et 2011, le meneur de jeu des Girondins a débuté avec Bordeaux par une défaite face à Marseille, le 17 octobre dernier (3-1 à l'Orange Vélodrome). Sondé en conférence de presse sur la saison de l'OM, Ben Arfa a reconnu ne pas être impressionné par les performances de Florian Thauvin et ses partenaires.

"Ce qui se passe maintenant, on pouvait l'écrire"

"J'avais la sensation que ce n'était pas un grand Marseille. Depuis le début de la saison, Marseille ne joue pas bien. Ils ont eu des résultats, mais au niveau du jeu... Ce qui se passe maintenant, on pouvait l'écrire Ils ne sont pas dans leur meilleure phase, mais un animal blessé, c'est dangereux", a commenté le joueur âgé de 33 ans. Au classement, Marseille, qui compte deux matchs en retard, se situe à la neuvième place du classement de Ligue 1, avec un point de plus que Bordeaux, dixième.

La dernière victoire de l'OM à Bordeaux remonte au 1er octobre 1977 (2-1) soit 44 ans et Ben Arfa a jugé cette rencontre comme importante pour son équipe, même si il n'était pas au fait de la rivalité entre les deux clubs. "Le match contre Marseille est particulier et important surtout pour les supporters. Il l'est également pour nous, car on pourra savoir où on va aller. Il faudra répondre présent, car sur le plan comptable et le plan mental, ce match est décisif. Du côté de Marseille, ce match contre Bordeaux était loin de faire partie des soucis du club. Avant d'arriver, je ne connaissais pas cette rivalité, je ne sais pas d'où ça sort. Je connaissais davantage les derbys comme contre Toulouse. Mais là j'apprends que les supporters viennent nous voir pour parler de l'importance du match", s'est-il exprimé.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.