Bleus : Didier Deschamps a bossé son moldave avant d'aller à Chisinau

Bleus : Didier Deschamps a bossé son moldave avant d'aller à Chisinau©Media365

Rémi Farge, publié le lundi 18 mars 2019 à 16h00

Didier Deschamps ne s'est pas laissé piéger par une question sur la Moldavie ce lundi à Clairefontaine. Le sélectionneur de l'équipe de France a bossé le sujet et maîtrise parfaitement le prochain adversaire des Bleus.



Jeudi, lors de la conférence de presse suivant l'annonce de la liste des 23, Didier Deschamps avait été mis quelque peu en difficulté par une question sur la Moldavie. Ce lundi, nos confrères de Quotidien ont retenté leur chance à l'occasion du point presse organisé à Clairefontaine. Mais entre-temps, le sélectionneur a bossé et révisé. Que les supporters des Bleus se rassurent, DD est désormais incollable sur le premier adversaire des champions du monde dans les éliminatoires de l'Euro 2020. « On analyse. On a regardé tous leurs matchs de Ligue des Nations. Ils ont été plutôt performants, surtout chez eux où ils prennent peu de buts. Il y a une grande majorité du onze titulaire qui évolue à l'étranger, avec des joueurs assez expérimentés notamment en charnière. C'est une équipe qui se connait bien mais il y a aussi des jeunes qui arrivent. On les a étudiés avec beaucoup de sérieux », a rassuré Didier Deschamps.

Damascan, Ionita, Antoniuc... Deschamps a bien bossé

Pour prouver qu'il était à jour, le sélectionneur de l'équipe de France s'est même risqué à lister les individualités à suivre du côté moldavie. « (Vitalie) Damascan est jeune et vient d'arriver, il joue au Torino. Il y aussi (Artur) Ionita en Italie, à Cagliari. On peut aussi citer (Alexandru) Antoniuc sur le côté droit. Le quatuor offensif a quelques repères, (Radu) Ginsari est aussi intéressant sur le côté gauche, il tire les coups de pied arrêtés. Je peux encore détailler... », a finalement souri Didier Deschamps en regardant le journaliste qui l'avait défié, l'air satisfait.

Deschamps se méfie du « bloc bas » moldave

Même si la Moldavie n'est que 170eme au classement FIFA, ce match sera préparé avec sérieux. « On aura sûrement un bloc bas en face de nous, ce n'est pas la situation la plus simple car ça nécessite beaucoup de justesse et de mouvement », a confié Didier Deschamps ce lundi. La méfiance est donc de mise dans les rangs tricolores avant d'aller à Chisinau. « Par expérience, et en regardant l'historique des qualifications de l'équipe de France, ça n'a jamais été un chemin tranquille. Il n'y a pas de match idéal, prévient le sélectionneur. Ça dépendra beaucoup de nous. La Moldavie va jouer sa chance à fond à domicile et ce sera à nous de mettre l'engagement nécessaire pour aller chercher ces trois premiers points. » Il en restera ensuite 27 autres à prendre pour terminer en tête d'une poule abordable sur le papier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.