Bayern Munich-OM : L'histoire commune entre les deux clubs

Bayern Munich-OM : L'histoire commune entre les deux clubs©Media365
A lire aussi

Dimitri Ferrero, publié le vendredi 31 juillet 2020 à 14h16

L'Olympique de Marseille et le Bayern Munich possèdent de nombreux points communs même si les deux clubs ne se sont affrontés que peu souvent.

Ce vendredi, l'Olympique de Marseille et le FC Bayern Munich s'affrontent à 16 heures dans le cadre d'une rencontre amicale. Si aujourd'hui les deux clubs évoluent dans deux galaxies totalement différentes, l'histoire commune entre deux des institutions du football européen est chargée d'anecdotes. Tout d'abord, il faut se rappeler que l'Olympique de Marseille aime bien voyager à Munich.

En effet, c'est dans l'ancien écrin des Bavarois que l'OM a soulevé sa Ligue des Champions un soir de mai 1993. Un souvenir impérissable pour les supporters marseillais. Néanmoins, l'histoire entre les deux clubs ne se résume pas seulement à cette finale de Ligue des champions. Bon nombre de joueurs ont évolué sous les deux maillots. On peut citer Jean-Pierre Papin, Daniel Van Buyten, Bixente Lizarazu ou encore Luiz Gustavo.

Les «Kaisers »

Mais le joueur qui a marqué à jamais l'histoire des deux clubs se nomme Franck Ribéry. Après deux saisons plus que réussies à Marseille au milieu des années 2000, le natif de Boulogne-sur-Mer avait rejoint le Bayern à l'été 2007. Douze saisons plus tard, Franck Ribéry est devenu une légende du club allemand. Vainqueur de 9 championnats et d'une Ligue des Champions en 2013, Ribéry est devenu un « Kaiser » en Bavière.

Et comment évoquer le Bayern Munich et l'OM sans parler de Franz Beckenbauer ? Légende du Bayern Munich en tant que joueur, mais aussi en tant que dirigeant. Le champion du monde 1974 a posé ses pieds à Marseille en septembre 1990 pour prendre les reines de l'équipe première. Cependant, le passage du « Kaiser » sur la Canebière sera de courte durée. La relation entre l'ancien sélectionneur de l'Allemagne et Bernard Tapie fut plus que tumultueuse et après seulement 103 jours sur le banc de l'OM, Beckenbauer est limogé en janvier 1991 malgré un bilan de 8 victoires en 15 matchs pour 2 nuls et 5 défaites avec 28 buts marqués pour 17 encaissés.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.