Baromètre Ligue 1 : Mandanda, Sanchez, Mbappé... Les tops et les flops de la 28ème journée

A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le lundi 20 mars 2023 à 08h25

La 28ème journée de Ligue 1 a notamment été marquée par de belles performances de la part de Steve Mandanda avec Rennes face au PSG et Alexis Sanchez (OM) contre Reims. Découvrez les tops et les flops de la 28ème journée du championnat de France.

Les tops

Lois Openda (Lens)

Une montée en puissance, comme son équipe. Face à Angers (3-0), Loïs Openda a su faire la différence avec un doublé après un début assez neutre. Toujours menaçant dans la profondeur, il a été ovationné par ses supporters lors de sa sortie.

Steve Mandanda (Rennes)

Impérial face au PSG et surtout Kylian Mbappé (0-2). En remportant deux face-à-face contre le capitaine du club de la capitale, l'ancien international français a installé le doute dans la tête de l'attaquant. Également décisif devant Lionel Messi en boxant un tir lointain, Steve Mandanda a aussi détourné un tir de Marco Verratti en plus d'afficher une assurance totale dans les airs.

Alexis Sanchez (Marseille)

Une nouvelle fois décisif avec un doublé à Reims, Alexis Sanchez a confirmé son statut de leader de l'OM en étant un vrai poison autant dos au but que dans ses mouvements. Son 3ème doublé de la saison a été marqué par un coup-franc sublime.

Benjamin Bourigeaud (Rennes)

En touchant le nombre de ballon le plus important de son équipe (90) mais surtout en étant impliqué sur les 2 buts du club breton contre le PSG, il a de nouveau enfilé - après une baisse de régime - son costume de leader technique dans un rôle plus axial.

Les flops

Kylian Mbappé (PSG)

Beaucoup de joueurs du PSG auraient pu figurer en flops. De Vitinha à Bernat en passant par Fabian Ruiz ou Messi. Toutefois, le manque d'impact de Kylian Mbappé dans une après-midi lors de laquelle il a tout raté - de ses duels avec Mandanda à ses gestes en général - a engendré un rendement bien en deçà de ses standards.

Maxence Caqueret (Lyon)`

Une prestation à oublier pour lui. Coupable d'une perte de balle à l'origine de l'ouverture du score nantaise d'entrée de jeu. Il a ensuite manqué de justesse, même si il a réalisé de nombreux efforts pour se montrer dans les espaces libres.

Yunis Abdelhamid (Reims)

Trop délicat sur l'action engendrant le premier but de l'OM, le défenseur central et capitaine de Reims est apparu loin de son niveau en général.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.