Baromètre L1 : Une première depuis 17 ans !

Baromètre L1 : Une première depuis 17 ans !©Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 09 août 2021 à 11h45

Pour la première fois depuis 2004, aucune équipe n'a réussi à s'imposer à domicile lors de la première journée de Ligue 1 disputée ce week-end.



Alors que la première journée de cette nouvelle saison de Ligue 1, débutée vendredi par le match nul entre Monaco et Nantes (1-1) et conclue dimanche soir sur la victoire 3-2 de l'OM à Montpellier, a été marquée par le grand retour du public dans les stades, avec le pass sanitaire, les clubs recevant n'en ont pas profité. On a même assisté à une grande première depuis 2004, puisqu'aucune équipe n'a réussi à s'imposer à domicile ! Il faut ainsi remonter à 17 ans, et à la 9e journée de l'édition 2004-2005 pour trouver trace d'un tel événement. Et d'après Opta, c'est seulement la troisième fois dans l'histoire du championnat de France qu'une journée se termine sans aucune victoire à domicile. La première fois, c'était à l'occasion de la première levée de la saison 1966-1967. Une rareté d'autant plus étonnante que certains cadors recevaient ce week-end.

A commencer par l'AS Monaco, bien parti pour rejoindre les barrages de la Ligue des Champions après sa victoire 2-0 sur la pelouse du Sparta Prague au 3e tour préliminaire de la compétition. Mais le club du Rocher n'a donc pu faire mieux que match nul face aux Nantais (1-1), qui s'étaient sauvés en barrages lors du dernier exercice, alors que Gelson Martins avait ouvert le score en début de match. Également candidat au podium, ou tout du moins au Top 5, l'Olympique Lyonnais a aussi partagé les points à domicile contre Brest (1-1), Slimani répondant à l'heure de jeu au but de Cardona pour des Bretons en verve au Groupama Stadium. Très attendu après un mercato alléchant, l'OGC Nice de Christophe Galtier n'est pas non plus parvenu à s'imposer dans son antre, Reims venant décrocher un match nul (0-0) dimanche à l'Allianz Riviera.

Les Messins ne partaient eux pas favoris face aux Lillois, des champions en titre encore menés 3-1 à dix minutes de la fin à Saint-Symphorien. Mais grâce à Ikoné et un but contre son camp d'Oukidja suite à un raid d'Yilmaz au bout du temps additionnel, les Dogues ont réussi à ne pas perdre (3-3). Les Montpelliérains, qui menaient, contre le cours du jeu, 2-0 à la pause contre l'OM, y ont aussi cru, sauf que les Marseillais ont accéléré et qu'un doublé de Payet leur a permis de s'imposer 3-2 dans l'Hérault en clôture de cette première journée. En attendant l'arrivée de Lionel Messi, le PSG a dû aussi s'employer à Troyes, concédant rapidement l'ouverture du score avant d'accélérer et de faire la différence en deux minutes, sur des réalisations de la recrue Hakimi (19e) et d'Icardi (21e). Des Parisiens et des Marseillais qui, comme les Lillois contre Nice, recevront le week-end prochain, respectivement Strasbourg et Bordeaux, deux formations battues par Clermont (0-2) et Angers (0-2). Et on peut ainsi parier qu'il devrait y avoir des victoires à domicile lors de cette deuxième journée...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.