Baromètre L1 : Sotoca, Delort, Bouanga... Les tops et les flops de la 8ème journée

Baromètre L1 : Sotoca, Delort, Bouanga... Les tops et les flops de la 8ème journée©Media365

Axel Allag, Media365 : publié le lundi 27 septembre 2021 à 17h05

Découvrez les tops et les flops de la 8ème journée de Ligue 1 qui s'est achevée dimanche soir avec le succès de Lens sur la pelouse de l'Olympique de Marseille (2-3).


Les tops :

Florian Sotoca (Lens) :

Buteur et passeur décisif (deux fois) lors du succès du Racing Club de Lens sur la pelouse de l'Olympique de Marseille (2-3), Florian Sotoca s'est occupé de beaucoup de choses en faveur de son équipe. D'abord buteur à la 9ème minute sur penalty, il a dévié un ballon de la tête pour Frankowksi (27ème) sur le second but de Lens. Par la suite, il a également été impliqué sur la dernière réalisation, œuvre de Saïd, avec un débordement et un centre parfait. Une prestation majuscule.

Andy Delort (Nice) :

Sa bonne intégration dans la formation dirigée par Christophe Galtier s'est confirmée, si besoin en était, lors du succès autoritaire de Nice face à l'ASSE (0-3). Buteur à la 83ème, il a également provoqué le coup-franc qui a amené la réalisation d'Amine Gouiri (15ème). Toujours juste dans ses choix, il n'a pas été avare au niveau du pressing sur la défense adverse. Une nouvelle fois auteur d'un match complet.

Benoît Costil (Bordeaux) :

Il a certes concédé un but face à Laborde (56ème) mais si Bordeaux a arraché un match nul face à Rennes (1-1), c'est en grande partie grâce à Benoît Costil. Auteur de 7 arrêts face aux assauts du club breton, il a été un véritable mur.


Les flops :

Bouanga (ASSE) : 

Remplacé à la mi-temps de la déroute stéphanoise face à Nice (0-3), Denis Bouanga, aligné en tant que piston par Claude Puel, n'a pas été au niveau. Dominé par Kamara, il a multiplié les erreurs techniques. Il aurait même refusé d'écouter les consignes de son entraîneur durant la pause comme l'explique L'Equipe, ce lundi.

Gerson (OM) :

Titularisé dans un milieu à trois face à Lens, Gerson a eu une influence presque nulle dans le jeu de l'OM. Sans doute trop puissant sur sa superbe occasion à la 36ème minute après un service de Payet. Globalement, il n'a que trop peu apporté. Les attentes sont élevées envers cette recrue et, jusqu'ici, le Brésilien ne parvient que trop peu à se montrer à la hauteur.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.