Baromètre L1 : Paqueta, Kolo Muani, Dante... Les tops et les flops de la sixième journée

Baromètre L1 : Paqueta, Kolo Muani, Dante... Les tops et les flops de la sixième journée©Media365

Axel Allag, Media365 : publié le lundi 20 septembre 2021 à 15h43

La sixième journée du Championnat de France de Ligue 1 s'est achevée dimanche soir avec le succès du PSG contre l'OL au Parc des Princes (2-1). Découvrez les tops et les flops de la journée.


Les tops :

Lucas Paqueta (Olympique Lyonnais) :

Si l'Olympique Lyonnais a quitté la pelouse du Parc des Princes avec 0 point suite à sa défaite face au PSG (2-1), Lucas Paqueta a survolé les débats. On attendait beaucoup de Messi, Neymar ou Mbappé, et on a finalement vu le Brésilien de l'OL. Autant dans les efforts offensifs avec ballon que ceux défensifs sans (dans le pressing notamment), il a su récupérer le cuir à plusieurs reprises. Plus important, il a marqué suite à la passe décisive délivrée par Toko Ekambi (54ème).

Kolo Muani (Nantes) :

Lors du succès de Nantes à Angers (1-4), il a été impliqué sur trois des quatre buts marqués par son équipe. D'abord en obtenant le penalty transformé par Blas (6ème), puis en marquant lui-même (23ème). Kolo Muani a achevé son récital par une passe décisive adressée à Blas, de nouveau buteur (79ème). Plus efficace que lors des dernières semaines, il pourrait permettre à Nantes de matérialiser les bonnes prestations dans le jeu. Dès mercredi face à Brest ?
Habib Diallo (Strasbourg) :
Dans un derby Strasbourg-Metz à sens unique (3-0), Diallo a démontré son talent avec un doublé en première période (26ème et 40ème). Poison permanent pour la défense de Metz, il a rayonné pour sa deuxième titularisation depuis l'entame de la saison. Remplacé par Gameiro à la 67ème.


Les flops :

Dante (Nice) :

Le capitaine de Nice s'est montré assez fébrile dans le derby face à Monaco (2-2). Souvent maladroit dans ses relances, il n'a que trop rarement su faire preuve de précision au moment de jouer long vers ses attaquants. En retard sur le centre de Ben Yedder vers Golovine lors de l'ouverture du score de l'AS Monaco (39ème). Un match à oublier pour le leader de la défense de Nice.

Thilo Kehrer (PSG) :

Une soirée pour le moins compliquée lors du choc PSG-OL. Dans les duels face à Toko Ekambi, Kehrer est apparu sans solutions afin de freiner son opposant. Pas forcément très offensif dans le camp adverse, l'international allemand n'a donc pas brillé dans le sien. Globalement dans la continuité de ses prestations, trop neutres.



Vos réactions doivent respecter nos CGU.