Baromètre L1 : Neymar, Mbemba, Boateng... Les tops et les flops de la 11e journée

Baromètre L1 : Neymar, Mbemba, Boateng... Les tops et les flops de la 11e journée©Panoramic, Media365
A lire aussi

Paul Rouget, Media365 : publié le lundi 17 octobre 2022 à 09h48

Découvrez le top/flop de la 11e journée de Ligue 1, avec Neymar et Chancel Mbemba à l'honneur après le Classique, et le retour perdant de Jérôme Boateng.


Les tops

Neymar (PSG)

Neymar a rejoint Jonathan David en tête du classement des meilleurs buteurs de Ligue 1 dimanche soir, en inscrivant son neuvième but de la saison lors du succès du PSG contre l'OM (1-0). Alors que Lionel Messi et Kylian Mbappé étaient un peu plus en dedans, le Brésilien a livré une prestation pleine et inspirée, provoquant également l'expulsion de Samuel Gigot à vingt minutes de la fin.

Chancel Mbemba (OM)

Un roc. Le défenseur congolais de l'OM a fait vivre un véritable cauchemar à Kylian Mbappé dimanche soir lors du Classique perdu par les Phocéens au Parc des Princes (0-1). Non content de tenir la baraque défensivement, l'ancien de Porto s'est aussi autorisé quelques incursions devant, et il aurait même pu être récompensé par un but.

Martin Terrier (Rennes)

Toujours motivé face à Lyon, où il a évolué deux saisons avant de rejoindre la Bretagne, Martin Terrier a signé un doublé de la tête dimanche après-midi lors de la victoire du Stade Rennais contre l'OL de Laurent Blanc (3-2). Une septième réalisation pour lui en Ligue 1 depuis le début de saison.

Les flops

Jérôme Boateng (OL)

Plus aperçu sur un terrain en match officiel depuis la mi-mai, Jérôme Boateng a été ressorti du frigo par Laurent Blanc pour ses débuts perdants sur le banc lyonnais, dimanche après-midi à Rennes (2-3). Et le défenseur allemand, visiblement rouillé, n'aura pas été d'une grande aide et il est notamment coupable sur l'égalisation de Martin Terrier.

Ross Barkley (Nice)

Pour sa deuxième titularisation depuis son arrivée à Nice, et sa quatrième apparition, Ross Barkley a délivré une prestation bien timide dimanche à Auxerre (1-1). Il a notamment manqué une belle occasion en fin de match qui aurai pu permettre aux Aiglons de l'emporter. On attend plus de l'Anglais.

Kevin Gameiro (Strasbourg)

Comme nombre de ses coéquipiers strasbourgeois, battus pour la troisième fois en quatre matchs, Kevin Gameiro n'a pas réussi à se montrer à la hauteur du public de la Meinau vendredi soir contre Lille (0-3). Alors qu'il avait retrouvé le chemin des filets à Angers cinq jours auparavant, l'expérimenté attaquant a erré comme une âme en peine sur la pelouse, signant le seul tir cadré du Racing d'une tête trop peu appuyée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.