Baromètre L1 : Depay, Caleta-Car... Les tops-flops de la 32eme journée

Baromètre L1 : Depay, Caleta-Car... Les tops-flops de la 32eme journée©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, Media365 : publié le lundi 12 avril 2021 à 14h40

Alors que la fin de saison se rapproche en Ligue 1, retrouvez notre baromètre avec les tops et les flops de la 32eme journée du championnat de France.


Les tops :

Mike Maignan (Lille) :

Auteur de sept parades, dont une face à Aaron Leya Iseka sur penalty (17eme), le gardien lillois a encore une fois été déterminant lors du succès des siens à Metz vendredi soir (0-2). Avant que l'actuel leader de la Ligue n'ouvre le score à l'heure de jeu, par Burak Yilmaz (60eme), le gardien de l'équipe de France s'était également montré décisif face à Farid Boulaya (58eme).

Wahbi Khazri (Saint-Etienne) :

De plus en plus utilisé ces dernières semaines, le Tunisien a parfaitement profité de la venue de Bordeaux dans le Chaudron pour s'offrir un triplé (dont deux penalties), lors de l'importante victoire dans la lutte pour le maintien de Saint-Etienne dimanche après-midi (4-1). Avec cinq buts lors des quatre derniers matchs, l'attaquant est l'homme en forme des Verts.

Memphis Depay (Lyon) :

Repositionné à gauche en l'absence de Tino Kadewere, le Néerlandais a été excellent lors de la victoire de Lyon contre Angers (3-0) dimanche soir. Auteur d'un doublé, Depay a permis à son équipe de rester à portée du trio de tête. Avec 16 buts et neuf passes décisives, le numéro 10 brille cette saison en Ligue 1, à quelques mois de la fin de son contrat.

Wissam Ben Yedder (Monaco) :

Encore une fois remplaçant au coup d'envoi, l'attaquant français a été précieux lors du succès de Monaco contre Dijon (3-0). S'il a commencé par rater un penalty, qui a tout de même permis à Stevan Jovetic d'ouvrir le score (49eme), le numéro 9 a ensuite inscrit un nouveau doublé, en se rattrapant notamment à 11 mètres. L'homme aux 17 réalisations cette saison a parfaitement fait oublier l'absence de Kevin Volland.

Kylian Mbappé (PSG) :

Lors d'un match forcément compliqué entre les deux rendez-vous européens contre le Bayern Munich, l'attaquant français a tout de même répondu présent sur le terrain en disputant presque tout le match. A Strasbourg (1-4), le numéro 7 parisien a encore une fois marqué, pour la 33eme fois de la saison, et a été passeur sur le but de Moise Kean. De quoi rester en confiance avant la Ligue des Champions.

Les flops :

Duje Caleta-Car (Marseille) :

Décidément, le Croate semble avoir du mal à digérer son transfert avorté à Liverpool cet hiver. De retour de suspension, le défenseur marseillais s'est complètement raté lors d'une intervention défensive face à Junior Sambia (62eme), loin d'être dangereux le long de la touche, et a logiquement vu rouge. A Montpellier (3-3), l'OM n'avait pas besoin de ça et a fini par payer son infériorité numérique.

Jean Michaël Seri (Bordeaux) :

A l'image de son équipe, l'Ivoirien est passé à côté de son match dimanche à Saint-Etienne (4-1). Alors que son arrivée ressemblait fort à un joli coup lors du dernier mercato hivernal, Seri n'arrive pour le moment pas à retrouver le niveau qui était le sien, notamment à Nice. Coupable d'une main décollée dans sa surface, le joueur prêté par Fulham a permis à Khazri de faire le break sur penalty (70eme).

Rafinha (PSG) :

Bien moins en vue depuis le départ de Thomas Tuchel et l'arrivée de Mauricio Pochettino sur le banc du PSG, le Brésilien n'a pas profité de la chance qui lui était donné à Strasbourg pour se montrer. Le moins bon des Parisiens à la Meinau samedi, malgré la belle victoire des siens (1-4), vit une seconde partie de saison bien compliquée et n'a pas réussi à bonifier les 68 ballons qu'il a touché.

Moses Simon (Nantes) :

Aligné dans l'axe aux côtés de Randal Kolo Muani, le Nigérian a encore une fois réalisé un match très moyen. Avec seulement 12 ballons touchés et aucune frappe à son actif, la belle surprise nantaise de la saison dernière est passé à côté lors du derby. Pour un coup de coude sur Benjamin Bourigeaud, Simon aurait même pu quitter le terrain plus rapidement que prévu.

Habib Diallo (Strasbourg) :

Alors que Ludovic Ajorque était blessé et donc absent contre le PSG, le Sénégalais n'a guère brillé dans un rôle plus axial que d'ordinaire cette saison. Un match à l'image de saison, où l'ancien Messin est bien moins décisif que ce qu'il avait montré l'an dernier lors de sa 1ere grosse saison en Ligue 1. Avec un tir non cadré à son actif, l'attaquant a traversé sans relief cette rencontre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.