Baromètre L1 : Ben Yedder, Majer, Bakambu... Les tops et les flops de la 35e journée

Baromètre L1 : Ben Yedder, Majer, Bakambu... Les tops et les flops de la 35e journée©Media365
A lire aussi

Faraj Benlahoucine, Media365 : publié le lundi 02 mai 2022 à 10h58

Découvrez le top/flop de cette 35e journée de Ligue 1, avec Wissam Ben Yedder et Lovro Majer en tête d'affiche. En revanche, mention moins bien pour Renato Sanches ou encore Jean-Louis Leca, tous deux expulsés.


Les tops

Wissam Ben Yedder (Monaco)

Une nouvelle fois buteur ce week-end, le capitaine de l'AS Monaco a doublé la mise ce dimanche au stade Louis-II contre Angers, validant le succès des siens (2-0). Naturellement il participe grandement à la forme étincelante du club du Rocher surfant sur une série de sept victoires de rang en Ligue 1 lui permettant d'atteindre la 4eme place (à égalité avec le 3eme Rennes). Fort de sa 21eme réalisation, Wissam Ben Yedder occupe conjointement avec Martin Terrier la 2eme place du classement des buteurs derrière Kylian Mbappé (24 buts).

Lovro Majer (Rennes)

Double buteur, le milieu de terrain croate a inscrit tous les buts de la rencontre contre Saint-Etienne (2-0). D'une belle reprise du gauche ou alors tel un renard des surfaces, il a démontré une partie de sa palette de joueur complet. Son grand match témoigne d'une confiance au zénith pour ce joueur international de 24 ans venu du Dinamo Zagreb l'été dernier. Grâce à ses 4eme et 5eme banderilles cette saison en championnat, il a permis aux Bretons de conserver leur 3eme place, désormais à seulement trois longueurs de Marseille, dauphin du PSG.

El Bilal Touré (Reims)

Bien qu'il est tout jeune, âgé de 20 ans seulement, El Bilal Touré dispute sa 3eme saison professionnelle avec le Stade de Reims. Les statistiques de l'attaquant malien ne sont guère reluisantes mais ce week-end il a été le grand artisan du succès des Rouge et Blanc à Lorient (1-2). Altruiste en première période, il a attiré la défense sur lui pour servir un caviar à Arber Zeneli. En seconde période, c'est lui qui a fait basculer la rencontre en trompant la vigilance de Matthieu Dreyer à la réception d'un centre au premier poteau.

Les flops

Renato Sanches (Lille)

Expulsé de manière complètement stupide, Renato Sanches a fait mal à Lille ce dimanche lors du revers essuyé à Troyes (3-0). Non satisfait d'avoir été sanctionné d'un carton jaune, l'international portugais a piqué une colère et mimé de ses mains une paire de lunettes autour de ses yeux, sous-entendant que la vue de l'arbitre Willy Delajod laissait à désirer. L'ancien du Bayern Munich a ainsi laissé les Dogues à 10 contre 11 alors que le score était déjà de 1-0 en faveur de l'Estac. Par la suite, le navire nordiste a coulé avec en outre du score fleuve, l'exclusion de Burak Yilmaz également.

Jean-Louis Leca (Lens)

Le Nigérian Moses Simon brille de mille feux en cette fin de saison. Avec trois buts lors des deux derniers matchs du FC Nantes, il a marqué la moitié de son total lors des deux dernières rencontres de Ligue 1. Mais cet élan a bien failli être brisé en plein vol. Lancé dans la profondeur lors de la rencontre de ce samedi contre Lens (2-2), l'attaquant des Canaris a été percuté de plein fouet par une sortie on ne peut plus dangereuse du gardien de but Jean-Louis Leca. Heureusement plus de peur que de mal pour Moses Simon. En revanche, le carton rouge direct adressé au portier des Sang et Or pour cette intervention à la Harald Schumacher ne souffre d'aucune contestation.

Cédric Bakambu (Marseille)

Bien malgré lui, l'attaquant de l'OM a pesé sur la défaite lourde concédée par les Phocéens à l'Orange Vélodrome contre Lyon (0-3). Entré en fin de rencontre à la place de Milik qui a manqué d'adresse ce dimanche au cours de cet "Olympico", l'ex-Sochalien s'est totalement loupé à la réception d'un centre de Bamba Dieng face à Anthony Lopes. Alors qu'il aurait pu faire exploser l'ambiance et offrir une fin de match passionnante, son passage à vide a engendré une contre-attaque dont les Gones ont su faire bon usage dans la surface opposée par l'intermédiaire de Karl Toko-Ekambi à la conclusion et scellant la marque finale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.