Auxerre : Furlan "va voir comment ça va se passer" avec Niang

Auxerre : Furlan "va voir comment ça va se passer" avec Niang©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le mercredi 17 août 2022 à 23h21

A quel point M'Baye Niang sera-t-il en mesure d'aider l'AJ Auxerre, et quand ? Jean-Marc Furlan sait qu'il tient potentiellement un élément capable d'élever fortement son secteur offensif, mais il connaît aussi ses états de service.



M'Baye Niang disputera peut-être son 136eme match en Ligue 1 dès dimanche après-midi, sur le terrain d'un de ses cinq précédents clubs au sein de l'élite : Montpellier. Son nouvel entraîneur, Jean-Marc Furlan, est déjà convaincu (pour Infosport+) : "C'est un excellent joueur, il est à un âge où on est au maximum de ses capacités, 27-28 ans. On va essayer de le convaincre de développer beaucoup de force." Annoncé comme un futur prodige à seize ans du côté de Caen, l'attaquant sénégalais a ensuite bourlingué à l'AC Milan, où il a été prêté quatre fois de 2014 à 2018, à Montpellier, au Genoa, à Watford puis au Torino - avant d'évoluer plus récemment à Rennes puis à Bordeaux. Le concernant, le doute se porte donc surtout sur le comportement et son attitude globale.

Jean-Marc Furlan n'en fait d'ailleurs pas mystère, alors que son nouveau joueur a déjà pris part mardi à sa première séance d'entraînement : "On va voir comment ça va se passer dans le vestiaire. Car quand on vit ensemble tous les jours, quasiment toujours ensemble chaque matin et chaque après-midi, il faut que la symbiose se crée entre tous les joueurs, avec beaucoup de solidarité." Auteur de 34 buts et douze passes décisives dans sa carrière en Ligue 1, M'Baye Niang avait traversé sa saison dernière à Bordeaux comme un fantôme, marquant seulement trois buts. Est-il en mesure de détrôner Gaëtan Charbonnier en tant que titulaire ? Les Auxerrois, en deux journées, n'ont pas encore réussi à gagner leur premier match depuis 2012 en première division, écrasés à Lille (4-1) puis accrochés par Angers (2-2).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.