ASSE - Dupraz : "Nous avons notre sort dans nos pieds"

ASSE - Dupraz : "Nous avons notre sort dans nos pieds"©Panoramic, Media365

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 03 février 2022 à 23h40

Après l'élimination en Coupe de France face à Bergerac (1-0), l'AS Saint-Étienne retrouve le chemin de la Ligue 1, samedi, avec la réception de Montpellier (17 heures). Ce jeudi en conférence de presse, Pascal Dupraz a mis en avant la richesse de son effectif. Une composante importante vu la condition de lanterne rouge des Verts.


L'AS Saint-Étienne reçoit Montpellier avec l'objectif d'enchaîner un possible second succès consécutif en Ligue 1 après celui à Angers (0-1), mais également d'oublier la douloureuse élimination en Coupe de France face à Bergerac (1-0). "Je n'ai pas su trouver la solution contre Bergerac. La déconvenue a été grande, nous n'avons aucune excuse et la responsabilité m'est entière. Il y a eu une mauvaise appréhension de l'événement. C'est ma plus grande déception depuis mon arrivée", a avoué sans ambage Pascal Dupraz, ce jeudi en conférence avant l'opposition contre le sixième du Championnat de France.

"Il y a un écart certain, qu'il va falloir combler"

Avec les renforts d'Eliaquim Mangala, Enzo Crivelli ou encore Falaye Sacko, sans oublier les arrivées, plus tôt lors du mercato hivernal, de Paul Bernardoni et Sada Thioub, la lanterne rouge de Ligue 1 (15 points) a obtenu ce qu'elle cherchait selon son entraîneur : de l'expérience. "Tous n'ont pas un âge avancé mais tous ont un certain nombre important de matchs, en Ligue 1 Uber Eats pour la plupart, en Europe et avec leurs sélections pour certains. À ce moment-là de l'année, ce n'était pas évident de recruter là où nous voulions le faire", a glissé Dupraz, qui a remporté son premier match en Ligue 1 face à Angers depuis son arrivée dans le Forez.


Alors que son équipe aura la possibilité de céder sa place de lanterne rouge à Lorient de façon provisoire en cas de succès contre Montpellier, Dupraz a souligné que son équipe avait de quoi créer quelque chose. "Il y a un écart certain, qu'il va falloir combler, mais avec toutes les cartes en main, nous avons notre sort dans nos pieds. Avoir un effectif riche, qui permet des choix, c'est, dans cette période, un confort pour le coach que je suis", s'est-il félicité.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.