Arbitrage : Garibian réagit aux polémiques

Arbitrage : Garibian réagit aux polémiques©Media365

Rémi Farge, publié le lundi 18 décembre 2017 à 21h47

Le week-end de Ligue 1 a encore été marqué par un bug de la « goal line technology ».

A Troyes, Suk s'est vu accorder puis refuser un but contre Amiens (1-0) par François Letexier. La montre de l'arbitre a en effet vibré à tort et la partie dû être interrompue dix minutes, avant que celui-ci décide de ne pas accorder de but aux Troyens, à raison. Invité de Canal+Sport ce lundi, Pascal Garibian a loué le comportement du jeune arbitre. « On peut reconnaître à François (Letexier) beaucoup de maîtrise pour gérer le stress des deux équipes. Il a su rester calme, se mettre en quête d'informations. On a eu de la confusion, fort heureusement la décision finale est bonne mais ce n'est pas satisfaisant d'attendre dix minutes pour savoir si un but est valable ou non », a déclaré le patron de l'arbitrage français. Depuis samedi, la « goal line technology » est très contestée. Le prestataire de la Ligue, Goal Control, a même été convoqué ce mardi au siège de la LFP pour donner des explications sur ces dysfonctionnements. Pourtant, Pascal Garibian ne se veut pas alarmiste sur le sujet : « Même s'il y a eu quelques bugs, aucun n'avait encore eu autant d'impact sur une décision. Il existe heureusement un process qui permet aux arbitres de vérifier et de ne pas être prisonnier de la décision technologique. Il faut retrouver de la confiance, et force est de constater qu'aujourd'hui la confiance est entamée », glisse l'ancien arbitre. Ce dernier prévient d'ailleurs que la vidéo, qui sera introduite en Ligue 1 la saison prochaine, ne résoudra pas toutes les erreurs. « L'assistance vidéo n'a pas vocation à réarbitrer sur les situations évoquées, mais à corriger les décisions initiales de l'arbitre clairement erronées. Si l'assistant vidéo n'a pas à sa disposition des images qui sont irréfutables, il ne modifiera pas la décision. Pour toutes les situations sujettes à interprétation, où l'image ne sera pas probante, on en restera à la décision initiale. »

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
7 commentaires - Arbitrage : Garibian réagit aux polémiques
  • si les arbitres français etaient la confiance serait là!! c'est pas le cas!! la technologie ne resoudra pas tous les problemes mais elle peut serieusement aider les arbitres !!

  • C'est la pensée du parrain de la mafia arbitrale : la technologie ça leur enlèvera du pouvoir qui sera transféré à de nouveaux magouilleurs mafieux qui superviseront la vidéo .

  • ah bon et pourquoi au rugby çà fonctionne bien ? quand il y as 15 joueurs qui sont empilés sur la ligne, l'arbitre vidéo voit tout, alors pourquoi pas au football ?

    non quand il ya 15 joueurs qui s'empilent sur le ballon sur la ligne , 9 fois sur 10 l'arbitre refuse l'essai car il ne peut pas dire s'il y a essai

  • il ne parle que de la technologie,mais pas de l'incompétence de certains arbitres.
    il ne faut pas parler des choses qui fâchent.
    avec le choix du prestataire de goal line ,les décisionnaires sont à l'image des arbitres =INCAPABLES

    Il ne vous reste plus qu'à vous mettre à l'arbitrage pour relever le niveau.

  • Garibian si il est aussi bon a la tête des arbitres français ,je comprends mieux pourquoi nos arbitres sont mauvais et jamais gardés pour les grandes compétitions internationales