Angers : Moulin estime que son équipe manque de considération

Angers : Moulin estime que son équipe manque de considération©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe : publié le samedi 09 novembre 2019 à 08h47

En conférence de presse, Stéphane Moulin, l'entraîneur d'Angers, s'est plaint du manque de considération envers son équipe qui occupe actuellement la deuxième place de Ligue 1.

Surprenant deuxième de Ligue 1 à sept points du PSG après onze journées, Angers réalise un excellent début de saison. Pour autant, les performances réalisées par Thomas Mangani et ses coéquipiers ne bénéficient pas forcément d'un écho très important. Présent en conférence de presse avant le déplacement de son équipe ce samedi (20h) à Reims, Stéphane Moulin a déploré que l'accent soit plutôt mis sur les mauvaises performances des gros clubs : « En France, quand vous êtes deuxième après douze journées, c'est que les autres sont mauvais et ça montre que le niveau est très faible. C'est un manque de respect ».

« Toute la saison notre championnat sera perçu comme bidon »

« Tous les matches de Ligue 1 sont difficiles. Même pour les grandes équipes. Par exemple lorsque Dijon bat Paris, on dit que c'est le PSG qui a fait un mauvais match et non Dijon un bon. Je pense qu'aujourd'hui de manière assez répétée, sans argument convaincant, on reste sur notre idée. Je pense que toute la saison notre championnat sera perçu comme bidon. C'est un manque de respect pour toutes les équipes qui travaillent. Ce n'est pas très correct pour mes joueurs », a poursuivi l'entraîneur du SCO.

« En Angleterre, on ne dit pas que le championnat est faible parce que Leicester est troisième »

Moulin déplore également que la part belle soit toujours faite aux championnats étrangers quand la Ligue 1 est souvent dénigrée : « Chacun est libre de penser ce qu'il veut, mais je trouve que c'est très français de dire que c'est toujours mieux ailleurs. En Angleterre, on ne dit pas que le championnat est faible parce que Leicester est troisième. Quand ils sont champions d'Angleterre, c'est une belle histoire. En France, on n'a pas le droit à ça. »

Vos réactions doivent respecter nos CGU.