Ajaccio - Pantaloni : "Le PSG n'est pas un extraterrestre"

Ajaccio - Pantaloni : "Le PSG n'est pas un extraterrestre"©Panoramic, Media365
A lire aussi

Axel Allag, Media365, publié le jeudi 20 octobre 2022 à 23h25

A la veille de recevoir le PSG en ouverture de la 12ème journée de Ligue 1, Olivier Pantaloni a évacué le thème d'une éventuelle pression pour son groupe en conférence de presse. A ses yeux, cette opposition relève surtout d'une belle opportunité pour le promu corse.



Ajaccio sera-t-il capable de refaire le coup de l'Orange Vélodrome ? Le 8 octobre dernier, à la surprise générale, le promu corse était parvenu à s'imposer contre l'OM alors qu'il était mené après un penalty inscrit par Dimitri Payet (1-2). Avant l'opposition face au PSG, vendredi soir au Stade François-Coty (21 heures), Christophe Galtier n'a pas manqué de souligner cet exploit lors de son passage face aux médias. "C'est une équipe bien organisée, qui a gagné à Marseille, et qui reste sur de bonnes performances. Le début de saison a été un peu difficile parce qu'il y a toujours un apprentissage de la Ligue 1", a-t-il noté concernant l'actuel 18ème du championnat de France, au sein duquel officie son fils, Jordan, en tant qu'entraîneur adjoint d'Olivier Pantaloni.

"Aucune pression" pour Ajaccio avant de préparer le match du PSG

Dans les rangs de l'ACA, pas question de se mettre de la pression avant de recevoir Kylian Mbappé, Lionel Messi et les autres (Neymar et Sergio Ramos sont suspendus). "Est-ce qu'on a peur ? Pas du tout. Il n'y a pas de raison. Ce n'est pas un extraterrestre. C'est une bonne équipe, on le sait, mais on a préparé ce match de la même manière que les autres" a avoué Olivier Pantaloni. Estimant qu'il était bénéfique pour ses joueurs et l'ensemble du club d'évoluer face au PSG, le technicien artisan de la montée dans l'élite a mis en avant le chemin à suivre : "Il faut apprécier et préparer le match le plus sérieusement possible, comme on le fait habituellement, mais sans aucune pression".

Vos réactions doivent respecter nos CGU.