Coupe de France (Demi-finales) : Mangani et Letellier envoient Angers en finale

Coupe de France (Demi-finales) : Mangani et Letellier envoient Angers en finale©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le mardi 25 avril 2017 à 23h05

Angers s'est qualifié pour la finale de la Coupe de France en battant Guingamp mardi soir. Mangani et Toko Ekambi sont les deux buteurs du SCO. Letellier a arrêté un penalty dans les dernières minutes.

Le debrief
Le SCO attendait d'y retourner depuis 60 ans et sa finale perdue contre Toulouse en 1957 (6-3). Les Angevins seront bien au rendez-vous le 27 mai prochain au Stade de France pour tenter de gagner le premier trophée de leur histoire. Son billet pour la finale, Angers est allé le chercher au terme d'une guerre des nerfs rapidement perdue par les Guingampais. Le début de match des hommes de Stéphane Moulin n'avait pourtant pas été à la hauteur. Mais face à la fébrilité de Guingamp, incapable de mettre de la vitesse et de la folie dans son jeu, les Angevins ont fini par prendre confiance. Sur une action bien menée par Bamba, Mangani s'est joué de Kerbrat avant d'ajuster Johnsson.

Une délivrance qui a mis le SCO sur les bons rails. Au lieu de reculer, Angers a continué d'attaquer et s'est montré bien plus convaincant dans le contenu. Il n'y avait pas de strass ni de paillettes, mais la bataille des besogneux, Angers a le mérite de la gagner. A force d'être passifs, les hommes d'Antoine Kombouaré ont vu le ticket leur passer sous le nez. Les Bretons, vainqueurs en 2009 et 2014, sont passés à côté de l'événement. Même le coup de main de l'arbitre, qui a accordé un penalty imaginaire à l'EAG, n'a pas suffi à faire basculer le destin de ce match. Letellier, autre grand bonhomme du soir, a sorti la tentative de Briand. Quelques secondes plus tard, Toko Ekambi marquait sur un contre. Angers ne pouvait pas laisser passer une telle occasion. C'était son destin.
Le film du match
31eme minute
Grosse occasion pour Guingamp ! A la réception d'un centre au deuxième poteau, Briand contrôle et frappe du gauche. Il est contré au dernier moment par Thomas.

32eme minute
Réaction immédiate du SCO sur un contre. Diedhiou, en pivot, tente une frappe du gauche qui passe au-dessus de la barre transversale.

38eme minute (1-0)
Après une grosse erreur de Marçal qui perd le ballon, Bamba récupère et glisse le ballon à l'entrée de la surface. Ndoye laisse passer pour Mangani qui élimine Kerbrat d'une feinte avant de terminer le travail du gauche. Didot se jette pour tacler, mais il ne fait que dévier le ballon dans la cage.

45eme minute
Parti à la limite du hors-jeu, Diedhiou progresse balle au pied, mais temporise trop longtemps. Son tir est contré, mais parvient jusqu'à Bérigaud sui se jette. Johnsson effectue un bel arrêt.

46eme minute
Après un superbe centre de Mangani, Ndoye reprend de la tête dans la surface, mais ne cadre pas.

89eme minute
Penalty imaginaire accordé à Guingamp après un dégagement de la poitrine de Ndoye. L'arbitre a vu une main à tort. Briand s'élance, mais Letellier dévie le ballon sur son poteau.

93eme minute (2-0)
But d'Angers ! Deaux perd un ballon dans son camp, Toko Ekambi est à l'affut et ajuste Johnsson d'une belle frappe du droit. Le SCO est en finale !
Tops et flops

TOP 3

Auteur du but de la victoire, Thomas MANGANI a été le grand bonhomme de cette demi-finale de la Coupe de France. Au-delà de son but, c'est son activité et son influence dans l'entrejeu qui ont donné le bon tempo aux Angevins. Quand les hommes de Stéphane Moulin ont eu de mal en début de première période, l'ancien Monégasque a été l'un des seuls à surnager. Sa patte gauche a distillé pas mal de caviars.

Dans l'entrejeu, la performance de Baptiste SANTAMARIA a également été excellente. Dans son rôle de sentinelle, le milieu du SCO ne s'est jamais arrêté de courir. En mettant une pression constante sur Didot et Deaux, l'Angevin a mis Guingamp dans de sales draps. Son travail de l'ombre lui a permis de récupérer un bon paquet de ballons.

Quel symbole pour Alexandre LETELLIER. Blessé quasiment toute la saison, le gardien du SCO est en train d'effectuer un retour de toute beauté. Alors qu'Angers était à deux doigts d'encaisser un penalty imaginaire, c'est lui qui a repoussé la tentative de Briand. Il n'a eu qu'un seul arrêt à faire dans ce match et il a répondu présent.


FLOP 3

Sur l'ouverture du score d'Angers, MARCAL se fait dévorer par Bamba. Cela fait déjà plusieurs matchs que le latéral gauche brésilien n'y est plus. Face aux Angevins, il s'est montré très fragile défensivement. La grosse déception, c'est qu'il n'a rien apporté dans son couloir gauche. Ses montées manquaient de mordant. Le Sud-Américain a quitté la pelouse à 20 minutes de la fin sur blessure.

C'est simple, on n'a quasiment pas vu Yannis SALIBUR dans cette demi-finale de Coupe de France. Rarement servi, l'attaquant guingampais a traversé ce match comme un fantôme. Sur les quelques ballons qu'il a pu négocier, le Breton a effectué que des mauvais choix. Il n'a jamais trouvé la bonne combinaison pour servir Briand.

Trop de nervosité pour Moustapha DIALLO mardi soir. A l'heure de jeu, après une faute angevine, le milieu de l'EAG a perdu ses nerfs en s'en prenant à l'arbitre avec beaucoup de véhémence. A deux doigts de se faire exclure, il a finalement été remplacé deux minutes plus tard. Sinon, son match n'a pas été brillant, loin de là. Dans le duel des géants, le Guingampais a perdu son duel face à Ndoye. Son excès d'engagement l'a desservi à lui et son équipe.
Monsieur l'arbitre au rapport
Jusqu'à la 89eme minute, le match de Benoît Millot était plutôt bon. Puis l'arbitre a décidé de siffler un penalty incompréhensible après un dégagement de Ndoye. L'officiel a cru que le milieu sénégalais avait repoussé le ballon de la main alors qu'il l'avait dégagé de la poitrine.
La feuille de match
Coupe de France (Demi-finales) / ANGERS - GUINGAMP : 2-0
Stade Raymond Kopa (10 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse en bon état

Arbitre : M.Millot (3)

Buts : Mangani (38eme) et Toko Ekambi (93eme) pour Angers

Avertissement : J.Bamba (49eme) et Mangani (90eme) pour Angers - Kerbrat (19eme), M.Diallo (60eme) et Didot (75eme) pour Guingamp

Expulsion : Aucune


Angers
Letellier (7) - I.Cissokho (6), I.Traoré (6), R.Thomas (6), Manceau (5) - Ndoye (cap) (6), Santamaria (7), Mangani (7) - J.Bamba (6) puis Pavlovic (87eme), Diedhiou (5) puis Toko Ekambi (83eme), Bérigaud (6) puis N.Pépé (62eme)

N'ont pas participé : Petric (g), Capelle, Tait, Sunu
Entraîneur : S.Moulin


Guingamp
Johnsson (5) - Ikoko (4), Kerbrat (4), Sorbon (5), Marçal (3) puis Martins-Pereira (71eme) - Mo.Diallo (3) puis De Pauw (63eme), Didot (5), Deaux (4) - Briand (cap) (4), A.Mendy (3), Salibur (3) puis Privat (84eme)

N'ont pas participé : T.Guivarch (g), Sankoh, Bodmer, T.Giresse
Entraîneur : A.Kombouaré

 
13 commentaires - Coupe de France (Demi-finales) : Mangani et Letellier envoient Angers en finale
  • FELICITATION A ANGERS ILS EN VOULAIENT PLUS LES GUINGAMPAIS ONT ETE INDIGNES DE CETTE1/2 FINALE L EQUIPE EN CE MOMENT NE TOURNE PAS ROND TROP DE BUTS ENCAISSES L ATTAQUE MALADROITE ET INNEFICACE TOUT CECI SE PAIE CASH S ILS VEULENT FINIR DANS L ANONYMAT QU ILS CONTINUENT DANS CETTE VOIE IL RESTE 4 MATCHS DONT TROIS A DOMICILE
    POUR ESPERER LA 7ePLACE ENFILER LE BLEU DE CHAUFFE LES SUPPORTERS VOUS L ORDONNENT MONTREZ AUTRE CHOSE QUE CES PASSES A DIX JEU INSIPIDE TROP DE JOUEURS MOYENS IL VA FALLOIR FAIRE LE MENAGE AU MERCATO D ETE ET RECRUTER A TOUS LES POSTES CE N EST PAS NORMAL D ETRE BRILLANT SUR LES MATCHS ALLES ET ETRE UNE EQUIPE RELEGUABLE SUR LES MATCHS RETOURS EN NOMBRE DE POINTS
    UN IMPERATIF GAGNER SAMEDI CONTRE ST ETIENNE AVANT LA BRONCA DES SUPPORTERS QUI VOUS SOUTIENNENT PAR RESPECT POUR EUX MERCI

  • Clin d'oeil à Raymond Kopa qui veillera sur le SCO en finale en espérant que l'arbitre ne soit pas sous influence comme souvent avec les gros clubs.

  • Je pense qu'il faut cesser de parler d'erreurs d'arbitrage
    Nos arbitres seraient-ils devenus mauvais depuis la mise en place des paris sportifs ?
    Nos arbitres ont aujourd'hui des consignes pour avantager une ou l'autre des équipes
    Le ballon sur la poitrine ou repoussé de la main ...c'est très différent. D'ailleurs seul l'arbitre à vu une main !!!
    Reste à savoir qui est derrière tout ça
    S'agissant de Guingamp, on pense évidemment à Le Graet
    Mais je pense qu'il faut plutôt aller chercher du coté des sociétés de paris sportifs (PMU, Française des jeux Bein ...) car il y a des sommes considérables en jeu
    Le nombre d'heures de pub chaque W-E pour ces sociétés est impressionnant
    Rien que sur RMC, c'est plus d'une heure par W-E

  • malgré un tirage historiquement favorable et plus qu etonnant...les chouchous guingampais de mr legraet se voyaient deja en finale,benificient meme d un penalty completement imaginaire,que jimmy briand avec ses pieds carrés à 96000 euros par mois,est venu faire cabaner le plan de mr legraet et de son gendre mr desplat.IL Y A UNE JUSTICE POUR TOUT messieurs les guingampais. bravo surtout au sco d angers et a son entraineur pour sa victoire bien merité et pour sa place en finale.

  • Match insipide. Monaco ou le PSG peuvent être tranquilles pour la finale, ce sera une simple formalité!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]