Sans faire de bruit, Angers s'est presque sauvé

Sans faire de bruit, Angers s'est presque sauvé©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 23 février 2019 à 07h45

En grande difficulté en début d'année, Angers vient d'enchaîner trois victoires en championnat et a fait un bond au classement. Presque sauvé, le SCO se déplace samedi (20h00) chez un club qui aimerait bien l'imiter : Guingamp.

On ne parle pas souvent d'Angers. Rarement mis en avant, le SCO franchit pourtant toutes les embûches. Mieux : sauf surprise, l'équipe entraînée par Stéphane Moulin disputera une cinquième saison d'affilée dans l'élite en 2019-20. Ce qui était loin d'être gagné il y a encore quelques semaines. Car entre le 10 novembre et le 20 janvier, les Angevins n'ont pas gagné un seul match de championnat n'ont eu de cesse de dégringoler au classement, jusqu'à se retrouver 15eme avec seulement trois points d'avance sur le premier relégable mi-janvier. Mais depuis, Angers a enchaîné les bons résultats. Sur les six dernières journées : quatre victoires, un nul et une défaite.

Moulin : « Ça ne vient jamais par hasard »

Vainqueur de ses trois derniers matchs, Angers vient même d'en passer trois à Nice (3-0). « On fait ce qu'il faut, ça ne vient jamais par hasard », estime Stéphane Moulin. Le capitaine Ismaël Traoré évoque aussi une prise de conscience sur l'importance du travail en dehors des entraînements : « Depuis quelques temps, avant et après chaque entraînement, on a quasiment tout l'effectif qui se retrouve en salle et qui travaille dans la joie et la bonne humeur. On a commencé à voir les résultats à partir de là. C'est le travail qui paye », se réjouit le défenseur angevin.

Avec 33 points au compteur, et surtout 13 longueurs d'avance sur le barragiste, Dijon, Angers peut voir l'avenir sereinement. Sauf fin de saison cataclysmique, le SCO se sauvera pour la quatrième fois d'affilée. « Quand on pense qu'il ne peut rien vous arriver, c'est là que les problèmes arrivent, se méfie Stéphane Moulin. Pour l'instant on est sur une bonne dynamique, il faut tout faire pour la prolonger et ça ne se fera pas comme ça. Il faut être exigeant », prévient l'entraîneur d'Angers. « Chez nous, on a souvent un excès de confiance », ajoute Ismaël Traoré, dont le retour sur les terrains coïncide aussi avec la bonne période de son équipe.

Il y a deux ans, la même série

Ce samedi soir (20h00), les Scoïstes seront protégés de leur excès de confiance à Raymond-Kopa, puisque c'est à Guingamp qu'ils ont rendez-vous. Face à une lanterne rouge qui cherche en vain cette belle série de victoires depuis le début de la saison. « C'est une équipe qui n'a actuellement aucune réussite. Elle mérite bien mieux au niveau des résultats par rapport à ce qu'elle propose », prévient Stéphane Moulin. Reste que l'entraîneur angevin aimerait bien voir son équipe enchaîner un quatrième succès d'affilée en championnat, chose qui ne lui est arrivé qu'une fois depuis son retour dans l'élite. C'était en février-mars 2017. A l'époque, déjà, les coéquipiers de Romain Thomas avaient assuré leur maintien en réussissant cette belle série. Une recette maison, donc.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.