Face à l'OM, Angers sait à quoi s'en tenir

Face à l'OM, Angers sait à quoi s'en tenir©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 20 août 2017 à 08h23

Après une belle victoire face à Amiens (0-2), les hommes de Stéphane Moulin veulent poursuivre sur leur lancée. Lors de la conférence de presse tenue vendredi, l'entraîneur a toutefois fait preuve de prudence au moment d'aborder le déplacement des siens dans la cité phocéenne.

Cette saison, le SCO d'Angers est parti du bon pied. Un bloc d'équipe solide, des recrues rapidement intégrées et déjà quatre points au compteur après deux journées (7eme du classement). Mais Stéphane Moulin et ses hommes appréhendent le déplacement dimanche à l'Orange Vélodrome (17h). « S'ils gagnent ce sera normal, donc c'est à nous de faire en sorte de déjouer les pronostics, a confié l'entraîneur angevin en conférence de presse. Marseille est invaincu au Vélodrome depuis le mois de mars. Ça va être difficile face à un prétendant au podium. »
« Il ne faut pas oublier qui est en face »
Si Angers ne part pas battu d'avance face à l'Olympique de Marseille, actuellement troisième au classement de Ligue 1, son entraîneur redoute tout de même ce nouveau match à l'extérieur. « On va y aller comme à chaque match avec de l'ambition, mais une ambition mesurée. Il ne faut pas oublier qui est en face, » a ajouté Stéphane Moulin. Sur le papier, Angers pourra probablement compter sur l'un de ses joueurs cadres, Thomas Mangani. Le milieu de terrain (30 ans) a récemment décidé de prolonger son contrat avec le club jusqu'en 2020. Moulin se déplacera à Marseille avec le même groupe (ou presque) que celui qui s'était imposé à Amiens (0-2). Seul changement, l'intégration de Loïc Puyo en lieu et place de Flavien Tait. Karl Toko-Ekambi, qui a repris l'entraînement il y a tout juste un mois, devrait certainement être remplacé avant la fin de la rencontre. Une équipe encore en rodage donc. Comme son adversaire d'ailleurs, qui a accumulé de la fatigue après le barrage aller de Ligue Europa face à Domzale (1-1).

Ambrine Ziani

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU