Angers : Issa Cissokho ne veut pas s'appesantir sur son sort

Angers : Issa Cissokho ne veut pas s'appesantir sur son sort©Media365

Rédaction , publié le dimanche 28 mai 2017 à 11h25

Alors qu'Angers et le PSG s'apprêtaient à disputer une prolongation pour la première fois depuis 2010 en finale de Coupe de France, le match a basculé sur un corner tiré côté droit par Angel Di Maria, et repris par Issa Cissokho, à la lutte avec Blaise Matuidi.

En marquant contre son camp, le défenseur angevin a offert la Coupe au PSG, mais il ne veut pas s'appesantir sur son sort. « C'est très dur pour toute l'équipe, tous les Angevins. On avait matière pour mieux faire, ça n'a pas été le cas. On encaisse un but sur coup de pied arrêté, un coup du sort. C'est moi qui la touche. Elle vient tellement vite que je n'ai pas le temps d'enlever ma tête. Mais c'est comme ça, c'est le football », a réagi le frère d'Aly en zone mixte. Le joueur de 32 ans a toutefois pu compter sur le soutien de ses coéquipiers et de son coach. « Mes coéquipiers étaient là, présents, après le match. Forcément, c'est toujours frustrant de perdre à la 90eme minute, on n'était pas loin de la prolongation. Le coach est venu me parler, il m'a dit que c'était un coup du sort, c'est comme ça. Quoi qu'il arrive, la vie continue. » Mais elle ne continuera pas à Angers, puisqu'il va retourner au Genoa, qui l'avait prêté cette saison au SCO.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Angers : Issa Cissokho ne veut pas s'appesantir sur son sort
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]