Le nouvel AC Milan et Berlusconi, ce n'est plus une histoire d'amour

Le nouvel AC Milan et Berlusconi, ce n'est plus une histoire d'amour©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le vendredi 06 octobre 2017 à 20h30

Alors qu'il a vendu le club à des investisseurs chinois au printemps dernier, Silvio Berlusconi a encore un œil sur l'actualité de l'AC Milan. Et on ne peut pas dire qu'il est ravi du début de saison des Rossoneri.

Même s'il n'est plus le propriétaire de l'AC Milan, Silvio Berlusconi reste viscéralement attaché au club lombard. L'ancien Premier Ministre italien, qui a venu le club à des investisseurs chinois au printemps dernier après un long processus remis en cause à maintes reprises, s'est longuement confié au quotidien transalpin La Gazzetta dello Sport et n'a pas mâché ses mots à l'encontre de la nouvelle direction de l'AC Milan. « L'équipe va mal. Je n'ai pas compris leur stratégie. Je n'ai jamais vu un club acheter onze joueurs au Mercato, tonne le Cavaliere dans cet entretien. Cela aurait été mieux d'en acheter moins, mais des meilleurs. Suso et Bonaventura sont les joueurs les plus techniques et ils ne jouent pas. Milan propose un football ennuyeux, ils font toujours la même chose. »

Des critiques qui visent directement Vincenzo Montella, qui a survécu cet été au changement de propriétaire du club milanais... mais n'était visiblement pas un choix de Silvio Berlusconi. « Je voulais que Cristian Brocchi reste en 2016. Mais j'étais dans un lit d'hôpital, entre la vie et la mort. Et ils m'ont dit: 'On prend Montella', résume l'homme d'affaires. Je n'aime pas la façon dont l'équipe joue, on ne voit pas d'idée directrice. Je lui ai donné quelques conseils et Montella m'a répondu : 'Oui président, mais c'est moi qui fais l'équipe'. » Une équipe où, depuis son arrivée en provenance de la Juventus, Leonardo Bonucci est le capitaine... ce qui n'est pas du goût du Cavaliere : « C'était l'un des symboles de la Juventus Turin. Montolivo aurait dû rester capitaine ». Silvio Berlusconi et l'AC Milan, ça reste une histoire d'amour tumultueuse...

 
2 commentaires - Le nouvel AC Milan et Berlusconi, ce n'est plus une histoire d'amour
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]