AC Milan : Victime de racisme, un ex-espoir se suicide

AC Milan : Victime de racisme, un ex-espoir se suicide©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le mardi 08 juin 2021 à 13h07

Âgé de 20 ans, Seid Visin, ancien joueur du centre de formation milanais d'origine éthiopienne, a mis fin à ses jours car il ne supportait plus la discrimination dont il était victime.



L'AC Milan pleure l'un de ses anciens espoirs. Tout juste âgé de 20 ans, Seid Visin a mis fin à ses jours vendredi, rapporte le Corriere della Sera. Cet ancien membre de l'académie milanaise, d'origine éthiopienne, avait laissé une lettre de suicide pour expliquer son geste. Il y dénonce le racisme dont il a été victime, lui qui a été adopté par une famille italienne et a vécu une enfance plutôt tranquille. "Je ne suis pas un immigré. J'ai été adopté étant enfant. Je me souviens que tout le monde m'aimait. Partout où j'allais, tout le monde me parlait avec joie, respect et curiosité", a-t-il ainsi écrit. Mais cela n'a pas duré.

Une "haine envers les immigrés"

"J'ai pu trouver un travail que j'ai dû quitter, explique celui qui était devenu serveur. Car trop de gens, surtout les personnes âgées, refusaient d'être servies par moi et, comme si je ne me sentais déjà mal à l'aise, ils m'ont également désigné comme responsable du fait que beaucoup de jeunes Italiens (blancs) n'arrivent pas à trouver du travail. (...) Quelque chose a changé en moi, poursuit-il. Comme si j'avais honte d'être noir, peur d'être pris pour un immigré. Comme si je devais prouver aux gens que j'étais comme eux (...). J'ai fait de mauvaises blagues sur les Noirs et les immigrés, comme pour souligner que je n'étais pas l'un d'entre eux."

Dénonçant une "haine envers les immigrés", il précise qu'il ne voulait "pas mendier de la commisération ou de la pitié. Mais seulement me rappeler que l'inconfort et la souffrance que je vis ne sont qu'une goutte d'eau par rapport à l'océan de souffrances que sont ceux qui préfèrent mourir plutôt que de mener une vie dans la misère. Ces gens qui risquent leur vie, et que beaucoup ont déjà perdue."

Vos réactions doivent respecter nos CGU.