Italie : La polémique immonde déclenchée par les fans de la Lazio

Italie : La polémique immonde déclenchée par les fans de la Lazio©Media365

Rémi Farge, publié le mardi 24 octobre 2017 à 14h42

La Lazio Rome a une sale réputation qui lui colle à la peau. Et malgré des efforts certains, les Biancocelesti ont du mal à décoller cette étiquette.

Dimanche, un nouveau débordement a eu lieu dans les tribunes du Stadio Olimpico lors du match opposant la Lazio à Cagliari (3-0). Pour cette rencontre, la Curva Nord, tribune habituellement occupée par les ultras de la Lazio, avait été fermée par les autorités pour réprimer des cris racistes entendus lors du match contre Sassuolo. Mécontent de cette sanction, le club romain a émis des billets à très bas prix en Curva Nord, le virage généralement occupé par les Ultras de l'AS Rome, le rival historique. Mais lors de leur passage, les tifosi biancocelesti ont collé des stickers (entre autres) sur les sièges représentant Anne Frank, une jeune fille juive dont le journal intime racontait son existence pendant la Deuxième Guerre Mondiale, avec un maillot de la Roma.
Les réactions s'enchaînent en Italie
Un symbole qui a choqué en Italie. « Ce n'est pas ça le football, ce n'est pas du sport », s'est indignée la responsable de la communauté juive de la capitale italienne. « Ce qu'il s'est passé est très grave, il n'y a aucune justification possible. Ces actes doivent être condamnés sans réserve », a de son côté réagi Luca Lotti, ministre des Sports. Plusieurs clubs et médias italiens ont lancé un contre-mouvement en habillant Anne Frank des différents maillots de clubs italiens, à l'instar du journal La Repubblica. La Lazio Rome a elle aussi exprimé son indignation par la voix de son porte-parole, Aruto Diaconale : « La position de la Lazio est claire : nous condamnons le racisme. J'ai l'impression que certains essaient de nuire au club. »
Visite dans une synagogue et voyage à Auschwitz
En réaction, le club romain a très vitre pris les devants en énonçant une série de mesures pour se désolidariser avec force du comportement de ses tifosi. Ce mardi, le président Claudio Lotito va ainsi se rendre dans une synagogue avec une couronne de fleurs pour rendre hommage aux victimes de l'antisémitisme. Mercredi, contre Bologne, les coéquipiers de Ciro Immobile porteront un tee-shirt à l'effigie de la jeune fille juive lors de l'échauffement. Enfin, un voyage annuel sera désormais organisé pour 200 supporters à Auschwitz, l'un des plus grands camps d'extermination de l'Allemagne nazie. Toutes ces mesures ne devraient toutefois pas éviter à la Lazio une nouvelle sanction. Un huis clos, une amende, un retrait de points : tous les scénarios sont envisagés en Italie.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
17 commentaires - Italie : La polémique immonde déclenchée par les fans de la Lazio
  • le club devrait être relégué en division inférieur avec effet immédiat ce qui ne permettra pas au club de ne rejouer que la saison prochaine il n'y a qu'avec ce genre de sanction que ces "ABRUTIS" comprendront et encore avec le QI d'un supporter de foot on est sur de rien !!!!!!

  • FIL veille au grain mais effectivement il ne fait pas bon d'être Noir ou Arabe dans un stade en Italie.......cris de singes ,régimes de bananes , Balotelli est bien placé pour témoigner.......il faut éradiquer le racisme

  • Club a faire disparaitre

  • Se sont juste des supporters rien de plus .en groupe ils sont très fort seul se sont tous des merde

  • Le foot est dangereux comme une maladie contagieuse il rend les gens extrêmement cons. Les cons deviennent encore plus cons et les intelligents sombrent dans la connerie.