Serie A : La Juventus s'en sort au Genoa

Serie A : La Juventus s'en sort au Genoa©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 13 décembre 2020 à 20h05

Le Genoa a longtemps inquiété la Juventus dimanche, avant de céder sur deux penaltys de Cristiano Ronaldo en fin de match (1-3).



On croyait la Juventus enfin nantie de certitudes ludiques solides après un succès sous forme de mètre-étalon acquis en Ligue des Champions sur le terrain du Barça de Messi. Mais les atermoiements entrevus depuis le début de l'ère Pirlo sont revenus hanter les Piémontais ce dimanche, sur le terrain du Genoa, en championnat. La Vieille Dame a pourtant largement dominé les échanges, notamment lors du premier acte. Dès la deuxième minute, Rabiot croyait marquer suite à un coup franc botté par McKennie, mis poussait le ballon du bras. Quelques instants plus tard et sur un centre de Cristiano Ronaldo, Pellegrini ratait de peu d'ouvrir le score sur un malencontreux CSC. Weston McKennie insistait, mais Perin, le portier du Genoa, faisait admirer ses réflexes sur une frappe de l'Américain à la dixième minute. Juste avant le repos, Paulo Dybala se heurtait lui aussi au talent du portier génois pour le troisième tir cadré des visiteurs. Le tableau de marque restait ainsi inaltéré à la pause.

On retrouvait La Joya en seconde période et cette fois, l'attaquant argentin de la Juve, pas vraiment à la fête depuis l'entame de la campagne, faisait mouche. Une belle frappe rasante du gauche suite à une déviation fort à propos de McKennie pour enfin donner l'avantage au champion d'Italie à l'heure de jeu. La Juve continuait d'être supérieure dans les échanges, mais allait néanmoins se faire rejoindre par un ancien de la maison, en l'occurrence, Stefano Sturaro. Une reprise du droit gagnante suite à un centre de Pellegrini et surtout sur la toute première opportunité des locaux (72e). 1-1.

À cet instant de la partie, le script de la rencontre était limpide. Un héros allait forcément émerger pour sortir la Vieille Dame de l'ornière et l'identité du sauveur était notoire : Cristiano Ronaldo allait ainsi redonner l'avantage et accessoirement offrir la victoire aux siens sur pénalty. Cr7 exécutait la sentence après une faute de Rovella sur Cuadrado à dix minutes de la fin. L'introduction de l'attaquant vétéran Goran Pandev n'allait rien changer pour le Genoa, qui allait d'ailleurs encaisser un autre penalty de Cr7 en toute fin de rencontre après une mauvaise sortie de Perin dans les pieds de Kulusevski. Le Genoa s'incline donc face à une Juve laborieuse, qui a fait néanmoins le travail. 3-1, score final.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.