Serie A - Juventus Turin : Le président Andrea Agnelli suspendu un an

Serie A - Juventus Turin : Le président Andrea Agnelli suspendu un an©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le lundi 25 septembre 2017 à 18h55

Andrea Agnelli a écopé lundi d'un an de suspension pour avoir participé à un trafic illégal de billets. Le président de la Juventus Turin devra aussi s'acquitter d'une amende de 20 000 euros.

Une sanction lourde pour Andrea Agnelli. Président de la Juventus Turin et de l'Association européenne des clubs, le dirigeant de 41 ans a écopé lundi d'un an de suspension de la part de la Fédération italienne de football, une peine assortie d'une amende de 20 000 euros. Il est suspecté d'avoir participé à un trafic illégal de billets et trois autres membres de la direction du club bianconero ont reçu la même sanction (directeur des ventes, responsable de la sécurité, directeur de la billetterie). La Juve devra verser 300 000 euros d'amende dans cette affaire. Il est reproché à Agnelli d'avoir vendu des billets à des associations d'ultras pour certains infiltrés par la mafia calabraise.
La Juve va faire appel
Le procureur du tribunal sportif avait requis une sanction plus lourde (suspension de deux ans et demi étendue au niveau européen, deux matchs à huis club pour le club). Comme l'avocat d'Agnelli, la Juventus a déjà annoncé qu'elle interjetterait appel de cette décision, « dans la croyance ferme que le club est dans le vrai, ce qui n'a pas encore été réellement inconnu ». « En dépit des longues suspensions infligées au président et à d'autres individus impliqués, le club est néanmoins satisfait que le jugement, 'après un examen attentif des preuves produites', écarte complètement tout lien possible avec le crime organisé », est-il écrit dans un communiqué publié sur le site officiel de la Juventus. Par ailleurs, aucun dirigeant de la Juventus n'a été condamné dans le volet pénal de l'affaire.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU