Serie A (J32) : La Juventus Turin évite un nouveau revers grâce à Ronaldo

Serie A (J32) : La Juventus Turin évite un nouveau revers grâce à Ronaldo©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 12 juillet 2020 à 00h00

La Juventus Turin, dominée mardi par l'AC Milan (2-4), a évité une nouvelle défaite contre l'Atalanta Bergame grâce à un doublé sur penalty de Cristiano Ronaldo (2-2), samedi soir lors de la 32eme journée de Serie A.

Les supporters du PSG soulagés d'avoir tiré l'Atalanta Bergame en quarts de finale de la Ligue des Champions se raviseront peut-être après avoir vu les coéquipiers de Zapata à l'œuvre face à la Juve. C'est une Dea nantie de belles certitudes ludiques qui a déstabilisé la Vieille Dame en première période et qui a d'ailleurs ouvert le score au quart d'heure de jeu, afin de donner un sens à sa domination des débats. Zapata et Gomez combinaient. Ce dernier éliminait De Ligt et servait le Colombien, qui profitait d'une glissade de Bentancur pour ouvrir le score. Dybala tentait quelques incursions éparses dans la surface des visiteurs, mais ce sont les locaux qui se montraient les plus dangereux avec Djimisti dont la reprise était détournée par Rabiot pour arriver sur Zapata, finalement contré par Bonucci. Les joueurs de Bergame, dotés d'un meilleur collectif, rentraient à la base avec un léger avantage.


La Juve finissait cependant par recoller peu avant l'heure de jeu sur un penalty obtenu suite à une faute de main de De Roon dans sa surface après un centre de Dybala. Cristiano Ronaldo ne se gênait pas pour exécuter la sentence et remettre les deux équipes à égalité. Mais la Dea avait de la ressource. À dix minutes du terme, les visiteurs reprenaient l'avantage. L'équipe nantie de 9 succès de rang en championnat et 11 victoires consécutives toutes compétitions confondues voulait enchaîner avec un nouveau triomphe aux dépens du leader.

À dix minutes du terme, et suite à un bon travail de Muriel sur le flanc gauche, le cuir parvenait à Malinovskyi et l'Ukrainien marquait d'une frappe puissante du droit, deux minutes après une grosse occasion de CR7 sortie par Gollini... Mais alors que l'on jouait les derniers instants de la partie, Luis Muriel voyait le ballon lui rebondir sur la main dans sa surface. Et Ronaldo se chargeait d'égaliser sur un nouveau penalty. 2-2, score final. Scénario cruel pour l'Atalanta, qui freine la Juve en montrant de belles choses. Le PSG est prévenu.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.