Juventus : Chiellini conseille aux joueurs de préparer l'après-carrière... à l'école

Juventus : Chiellini conseille aux joueurs de préparer l'après-carrière... à l'école©Media365
A lire aussi

Mathieu WARNIER, publié le jeudi 18 octobre 2018 à 17h25

Titulaire d'une maîtrise en économie depuis avril 2017, Giorgio Chiellini a confié dans un entretien accordé à la FIFPro qu'aller sur les bancs d'une université l'aide à préparer son après-carrière et conseille aux joueurs de faire de même.

Giorgio Chiellini fait parfois office d'OVNI dans le monde du football. Le défenseur international italien de la Juventus a, en effet, poursuivi des études universitaires en parallèle de sa carrière professionnelle et a notamment obtenu une maîtrise en économie en avril 2017. Dans une longue interview accordée à la FIFPro, le syndicat mondial des joueurs, le Nerazzurro se confie sur la manière dont il a pu concilier football et études pendant des années. « Je n'ai pas une fois manqué l'entraînement pour aller en cours, assure-t-il. En tant que joueur de football, nous n'avons pas des engagements 24 heures par jour. Chaque joueur peut se ménager du temps pour étudier. Vous n'avez pas à manquer la moindre minute de votre carrière de footballeur ou trouver un compromis avec votre passion pour ce sport. »

Chiellini : « Vous pourriez vous retrouver à 35 ans sans savoir que faire »


Pour Giorgio Chiellini, les études ont été quelque chose d'important dans sa carrière pour, justement, préparer ce qui viendra une fois que le football ne régira plus sa vie. Et, selon lui, c'est quelque chose que les joueurs professionnels devraient toujours plus considérer. « Nous devons encourager les joueurs de football à étudier pour qu'il y en ait de plus en plus qui obtiennent des diplômes car la vie est longue, rappelle l'Italien. Après une carrière de joueur, la vie sera belle mais il faut d'abord la préparer ou vous pourriez vous retrouver à 35 ans sans savoir que faire de votre vie. » Une réflexion sur l'après-football qui, à l'entendre, devrait commencer au plus tôt dans une carrière. « Vous devez commencer à réfléchir à la vie après le football dès le début de votre carrière, ajoute l'Italien. A 20 ou 25 ans, vous avez le sentiment d'être indestructible et d'être capable de tout faire dans le football. Mais vous devez commencer à considérer votre avenir car, à 35 ans, votre carrière est plus ou moins terminée. Vous avez le reste de votre vie devant vous, et être capable de jouer au football n'est pas suffisant. »

Chiellini : « Seule une minorité de joueurs parvient à trouver un travail »


Si le football restera un marqueur dans sa vie, Giorgio Chiellini ne se voit pas prêt à embrasser une carrière d'entraîneur une fois que les crampons auront été remisés. « J'aimerais rester dans le football car c'est ma plus grande passion, peut-être avec un travail de bureau au lieu d'un poste d'entraîneur. Mais je dois m'assurer de continuer à apprendre et ne pas croire que, puisque j'ai joué pendant quinze ans pour la Juventus et la sélection italienne que je peux me lancer dans un nouveau travail et penser que je sais tout. Seule une minorité de joueurs parvient à trouver un travail quand ils arrêtent de jouer. Il y a également un risque de dépression et il y a trop d'anciens joueurs qui ont des problèmes d'argent car ils n'ont pas réfléchi à leur après-carrière, ils n'ont pas ouvert leur esprit grâce aux études. Chaque personne a des intérêts différents et peut choisir quel chemin suivre après le football, mais le plus important, c'est faire quelque chose. » Un discours qui tranche et qui devrait avoir de l'écho auprès de la communauté des joueurs de football professionnels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.