Buzz : Maman Rabiot fait déjà des siennes à Turin

Buzz : Maman Rabiot fait déjà des siennes à Turin©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le mardi 02 juillet 2019 à 12h52

Alors qu'Adrien Rabiot a officiellement rallié la Juventus Turin, sa mère et agent, Véronique a déjà fait parler d'elle.



Après plusieurs mois passés à l'écart, Adrien Rabiot a quitté le Paris-SG où il était en fin de contrat. Le milieu de terrain s'est officiellement engagé pour quatre ans avec la Juventus Turin où il portera le numéro 25 comme au PSG. Présenté mardi matin devant la presse, le jeune joueur a effectué une arrivée sur l'aéroport de Turin qui fait déjà beaucoup parler. Pourquoi donc ? A cause de sa maman, Véronique.

La caméra de la Juventus bloquée

Sa fameuse maman Véronique qui est aussi son agent et dont la réputation a déjà traversé l'Hexagone... Très proche de son fils, Madame Rabiot est réputée pour être dure en affaires, intransigeante et pendue au téléphone afin d'interpeller les différents acteurs gravitant autour des intérêts de son rejeton. Cette fois, elle a fait parler d'elle car elle a demandé à ce qu'aucun média ne soit présent sur le tarmac turinois pour accueillir son fils et le filmer.


Mais après l'atterrissage d'Adrien, Véronique Rabiot a aperçu une caméra lors de l'ouverture de la porte. Et, selon le journaliste Nicola Gallo, elle a alors empêché la sortie des acteurs présents dans la carlingue jusqu'au départ de cette caméra. Les employés de la Juventus, qui accompagnaient le milieu de terrain international (six sélections), ont bien expliqué que le caméraman était issu du club pour filmer la venue du nouvel élément bianconero afin de la poster ensuite sur les réseaux sociaux, mais Maman Rabiot n'a rien voulu savoir.

Le directeur sportif turinois a dû appeler




Il a finalement fallu l'intervention de Fabio Paratici, le directeur sportif du célèbre club italien. Ce dernier a téléphoné à Véronique Rabiot pour la convaincre de sortir avec son fils. Après avoir bloqué tout le monde durant dix minutes, Madame Rabiot s'est visiblement excusée et a obtempéré.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.