Serie A : L'incroyable coup de gueule d'Antonio Conte

Serie A : L'incroyable coup de gueule d'Antonio Conte©Media365

Nicolas Kohlhuber : publié le dimanche 02 août 2020 à 12h43

Après la victoire de l'Inter Milan sur l'Atalanta Bergame (0-2), Antonio Conte a poussé un incroyable coup de gueule. L'entraîneur italien a vivement critiqué sa direction.



Vice-champion d'Italie à un point de l'intouchable Juventus, toujours en lice en Ligue Europa : l'Inter a vécu une très belle saison sur le plan sportif. La satisfaction devrait être de mise à Giuseppe-Meazza sauf qu'Antonio Conte en a décidé autrement. En conférence de presse après la victoire de son équipe sur la pelouse de l'Atalanta Bergame (0-2), l'entraîneur italien a vivement critiqué sa direction. Avec son franc-parler légendaire, il n'a pas ménagé ses employeurs. Le quinquagénaire a évoqué une situation très compliquée dans les coulisses du club interiste. « La saison a été difficile. Le club est faible, les joueurs et moi ne sommes pas protégés. C'est le zéro absolu. Du point de vue personnel, dès que cela a été possible, on m'a critiqué. Mon travail n'a pas été reconnu, celui des joueurs non plus. Si vous voulez réduire l'écart avec la Juventus, vous devez être fort sur le terrain mais surtout en dehors, dans les bons comme dans les mauvais moments. Ces derniers temps, j'ai vu beaucoup de monde se mettre en avant parce que tout allait bien mais ils n'étaient pas là quand c'était difficile. Les 82 points, ils ont été gagnés par les joueurs, par tout le groupe qui travaille au quotidien. Pendant la saison, on a reçu des pelles de m*rde et j'étais en première ligne. Un moment ça va mais après un certain point, il ne faut pas être stupide... Le paratonnerre, on peut le faire un an, mais pas deux. »

« Il y aura des discussions avec le président, mais il est en Chine »

Une sortie très violente qui ressemble à un ultimatum. Antonio Conte sera-t-il toujours aux manettes de l'ambitieux projet nerazzurri l'an prochain ? Ce n'est pas si sûr. « Il y aura des discussions avec le président, mais il est en Chine. Après la Ligue Europa, on verra ce qu'on fait. Tout le monde a besoin de faire le point. » Une menace qui risque de faire trembler les murs du stade Giuseppe-Meazza. Après avoir remercié ses joueurs, l'ancien entraîneur de Chelsea ou de la Juve a particulièrement félicité Romelu Lukaku. Et une phrase semble une nouvelle fois être à destination de ses dirigeants qui cherchent à recruter Lionel Messi. « Je sais ce que j'ai du faire pour que Romelu signe à l'Inter. Ce n'était pas une partie de plaisir, pas un cadeau du tout, vous pouvez me croire. » L'Inter a peut-être terminé la saison de Serie A à la deuxième place, mais à quel prix ?

Vos réactions doivent respecter nos CGU.