Inter Milan : Le président s'excuse après sa grosse gaffe

Inter Milan : Le président s'excuse après sa grosse gaffe©Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER, publié le lundi 11 septembre 2017 à 15h17

Le président de l'Inter Milan a parlé d'un trio néerlandais ayant évolué dans son club, confondant avec le trio historique ayant joué chez le grand rival de l'AC Milan, et a dû s'excuser après sa gaffe.

Voilà une drôle de gaffe qui ne passe pas inaperçue chez les mordus de ballon rond et qui plus est, chez les passionnés d'une équipe. Erick Thohir, le président de l'Inter Milan, s'en est rendu compte à ses dépens. Critiqué et moqué après avoir réalisé une énorme boulette, le dirigeant milanais a dû platement s'excuser.

Thohir avait tout simplement confondu deux célèbres trios de joueurs de l'histoire du foot, ceux de son club et ceux du grand club rival et voisin de la même ville, l'AC Milan ! Le boss intériste avait parlé du trio « néerlandais » de l'Inter en évoquant la triplette Matthaüs-Klinsmann-Brehme, en réalité allemande, la confondant avec l'historique trio hollandais Gullit-Van Basten-Rijkaard du concurrent lombard. Sacrilège !

« Je m'excuse auprès des tifosi nerazzurri, je pensais évidemment au trio d'allemands. Ce n'est pas une excuse mais un lapsus », a expliqué l'Indonésien et propriétaire du club bleu et noir. « Je connais la différence entre les joueurs allemands et hollandais, et je sais que l'Inter n'a jamais eu de trio néerlandais », a ajouté Thohir au Straits Times, avouant avoir été sous pression après les Jeux asiatiques en tant que chef du comité olympique indonésien.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
5 commentaires - Inter Milan : Le président s'excuse après sa grosse gaffe
  • Y'a pas de mal...Les néerlandais sont des belges qui parlent allemand, dit-on.

  • Inter de mille ans !

  • Ca ce sont les fouteux!...

  • monsieur "s'excuse" (voir lenouc) pour une stupidité sans aucun intérêt nu i aucune importance, mais pas d'avoir traité les opposants (de longue date) à ses prétendues réformes de "fainéants, cyniques ou extrêmes" - le dernier moi étant de surcroît à géométrie plus que variable, ce qui permet de l'appliquer à qui vous plaît (ou plutôt vous déplaît).

    Excellent...et que pense Macron du match de Dimanche?
    2 0 c'est bien et le but de Perisic, somptueux, non?

  • avatar
    lenouc  (privé) -

    Pour les journaleux incultes et dénués de savoir vivre: on ne s'excuse pas, mais on demande à son interlocuteur de bien vouloir nous excuser (c'est l'interlocuteur qui excuse).