Inter : Conte aussi a peur pour ses joueurs

Inter : Conte aussi a peur pour ses joueurs©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki : publié le lundi 09 novembre 2020 à 23h18

Il n'y a pas qu'en Angleterre, où Jürgen Klopp et Pep Guardiola se plaignent, que le calendrier intenable inquiète les entraîneurs. Antonio Conte, entre autres, a également évoqué le sujet dimanche du côté de l'Inter.



Antonio Conte, à son tour, dénonce les cadences infernales du calendrier face à la pandémie de Covid qui a fortement condensé le planning : "Après sept matchs, la fatigue était inévitable. N'oublions pas qu'on a commencé avec six joueurs testés positifs et deux joueurs blessés, puis Romelu Lukaku s'est également blessé et deux autres joueurs ont encore été testés positifs. Dans ce genre de situation, il y'en a donc certains qui jouent beaucoup et qui finissent par être fatigués physiquement. Je l'avais déjà dit : ces joueurs n'ont pas le temps de se reposer. Certains jouent aussi en équipe nationale, avec deux matchs officiels et un amical... C'est une saison très difficile pour tout le monde."

Quatre matchs sans victoire

Des propos qui font écho à ceux de Pep Guardiola et surtout Jürgen Klopp dimanche, à l'issue de Liverpool - Manchester City (1-1). Les deux coachs ont fustigé le rythme mais aussi la spécificité de la Premier League qui a stoppé l'alternative des cinq changements, contrairement à tous les autres pays.


Du côté de l'Inter, qui a concédé le nul dimanche face à l'Atalanta (1-1), Romelu Lukaku a pu faire sa réapparition pour le dernier quart d'heure, mais les temps sont un peu compliqués... Après deux matchs nuls en Serie A, les Nerazzurri ne sont que septièmes, à cinq points de l'AC Milan qui commence déjà à bénéficier d'un petit matelas en tête. Toutes compétitions confondues, l'Inter reste même sur quatre matchs sans victoire, avec un nul et une défaite en Ligue des Champions, face au Shakhtar (2-2) puis sur le terrain du Real Madrid (3-2) malgré un match de haut niveau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.