Balotelli ne rejoindra pas le club de Berlusconi

Balotelli ne rejoindra pas le club de Berlusconi©Media365
A lire aussi

Aurélie SACCHELLI : publié le mardi 09 juin 2020 à 21h20

Le club de Monza, détenu par Silvio Berlusconi, qui vient d'être promu en Serie B, a fait savoir qu'il n'était pas intéressé par Mario Balotelli, en partance de Brescia.



Joueur du Milan AC en 2013-14 et en 2015-16, Mario Balotelli pourrait-il retrouver son ancien président Silvio Berlusconi la saison prochaine ? La réponse est non. L'ancien président du Conseil italien, âgé de 83 ans, détient depuis septembre 2018 le club de Monza, situé à deux pas de sa résidence. Ce lundi, Monza, qui était large leader de son groupe de Serie C (la troisième division italienne) a appris qu'il était promu en Serie B, car le championnat ne reprendra pas en raison de la pandémie de coronavirus. Dans le même temps, Mario Balotelli était refoulé du centre d'entraînement de Brescia, qui veut se séparer de lui. Le retour de l'attaquant italien dans la ville où il a grandi s'est avéré un véritable fiasco, Balotelli ne marquant que 5 buts en 19 matchs et se retrouvant au centre de nombreuses polémiques. Le triple champion d'Italie avec l'Inter ne reprendra même pas la saison, et l'option de son contrat ne sera pas levée. D'où l'envie de certains de le voir rejoindre Silvio Berlusconi et Adriano Galliani (l'administrateur délégué, ex-Milan AC lui aussi) du côté de Monza.

A 30 ans, Balotelli est trop vieux pour Brescia

Mais Galliani, en conférence de presse, a tenu à éteindre toute rumeur : « Balotelli ? Non, pas du tout. Je l'adore mais il a 30 ans (il les aura le 12 août, ndlr). Donc on ne l'envisage pas. Nous cherchons des joueurs de moins de 30 ans. Car si vous prenez un joueur de plus de 30 ans, le problème est double : il faut faire signer le joueur de plus de 30 ans et en vendre un autre de votre effectif. On a besoin de joueurs. C'est comme jouer aux échecs. Nous voulons des joueurs nés après le 1er novembre 1997 », a déclaré le dirigeant. L'attaquant aux 36 sélections en équipe d'Italie, passé par l'Inter, Manchester City, le Milan AC, Liverpool, Nice, Marseille et Brescia, va devoir trouver un nouveau point de chute. Mais au vu de ses dernières performances, les grands clubs ne devraient pas se bousculer au portillon...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.