L'Atalanta "pense beaucoup au PSG"

L'Atalanta "pense beaucoup au PSG"©Media365

Paul Rouget, Media365 : publié le samedi 18 juillet 2020 à 23h17

Après le match nul de l'Atalanta sur la pelouse de l'Hellas Vérone (1-1), Gian Piero Gasperini, l'entraîneur bergamasque, a reconnu avoir déjà la tête à l'affrontement contre le PSG en Ligue des champions.


Si l'Atalanta reste invaincue depuis le 20 janvier dernier, et a signé samedi un 16e match consécutif sans défaite toutes compétitions confondues, le club bergamasque espérait sans doute mieux de son déplacement sur la pelouse de l'Hellas Vérone (1-1). Duvan Zapata a bien ouvert le score à la 50e minute de jeu, mais les locaux ont rapidement réagi grâce à Matteo Pessina (59e). "Nous avons manqué de fraîcheur dans les 16 derniers mètres, de qualité et de lucidité, a reconnu en conférence de presse Gian Piero Gasperini, rapporte la Gazzetta dello Sport. Même si nous avons quand même eu de bonnes opportunités." 

A quatre journées de la fin du championnat, l'Atalanta, qui a manqué une belle occasion de s'emparer de la deuxième place au détriment de l'Inter, a-t-elle déjà la tête à son quart de finale de Ligue des champions face au Paris Saint-Germain, programmé le 12 août prochain à Lisbonne ? "C'est vrai, nous pensons beaucoup au PSG, a reconnu l'entraîneur de La Dea. On cherche à se fixer des objectifs et des records à battre pour cette fin de saison, mais on se sert surtout de ces matchs pour préparer les joueurs à la Ligue des champions, où le niveau sera encore plus élevé." 

Une Ligue des champions qu'il espère quoi qu'il arrive retrouver dès la saison prochaine. "Il nous manque un point, c'est toujours un objectif, déclare encore Gasperini. Mais on n'a pas de regrets. Même si nous avons eu un rythme de champion lors de la deuxième partie de saison, le Scudetto n'était pas un objectif pour nous. Il aurait fallu que quelque chose d'extraordinaire se produise, pour nous mais aussi pour la Juventus. Et c'est plutôt lors du match aller que nous pouvons avoir des regrets." Car si l'Atalanta aurait mérité beaucoup mieux la semaine dernière sur la pelouse de la Vieille Dame (2-2), les hommes de Maurizio Sarri, en tête avec six points d'avance sur l'Inter, étaient venus s'imposer 3-1 à Bergame.  

Vos réactions doivent respecter nos CGU.