Carnet noir : Ennio Morricone, grand supporter de la Roma, s'en est allé

Carnet noir : Ennio Morricone, grand supporter de la Roma, s'en est allé©Panoramic, Media365
A lire aussi

Emmanuel LANGELLIER : publié le lundi 06 juillet 2020 à 10h53

Le célèbre compositeur de musiques de films, Ennio Morricone, est décédé lundi à 91 ans. L'Italien était un grand supporter de l'AS Rome et avait notamment composé l'hymne de la Coupe du Monde de football 1978.


Le monde de la musique et du cinéma est en deuil ce lundi matin. Le grand Ennio Morricone est décédé. Le compositeur de musiques de films s'en est allé à 91 ans, victime des suites d'une mauvaise chute qui avait provoqué une fracture du fémur d'après les principaux médias italiens. Morricone, célèbre depuis de très nombreuses années, avait notamment composé les musiques des illustres films suivants : « Le Bon, la Brute et le Truand », « Pour une poignée de dollars », « Il était une fois dans l'Ouest », « Il était une fois la révolution », « Il était une fois en Amérique », « Le Professionnel », « Mission », « Les incorruptibles » ou « Cinema Paradiso ».

Morricone grand supporter de la Roma

L'Italien, qui aura composé la musique de plus de 500 films et programmes télévisés, avait obtenu à 87 ans son premier Oscar pour la bande son du film « Les Huit Salopards » réalisé par Quentin Tarantino, en 2016. Ennio Morricone avait aussi un grand lien avec le sport. Romain pur jus, il était un grand fan de football et supporter de la Roma, club rival de la Lazio dans la capitale transalpine. Le club giallorosso a honoré sa mémoire sur les réseaux sociaux. «  Merci pour tout, Maestro », a écrit l'AS Rome sur Twitter.



Comme il l'avait raconté il y a quelques années, Morricone était souvent allé au stade assister à des rencontres de ballon rond en compagnie de Sergio Leone, ami et réalisateur de « westerns spaghetti ». Le regretté compositeur avait composé l'hymne officiel de la Coupe du Monde de football 1978 disputée en Argentine, ainsi que la musique de la série TV « Invito allo sport » consacrée en 1979 au sport et riche de treize documentaires (sur le tennis, le ski, l'apnée, l'alpinisme...).

Le bel hommage du président de Naples, Aurelio De Laurentiis



Les hommages se succèdent en Italie après la mort d'Ennio Morricone. Aurelio De Laurentiis, producteur de cinéma et président du club de Naples, a notamment pris sa plume sur Twitter pour célébrer la mémoire du célèbre compositeur. « Avec Ennio Morricone, un morceau du cinéma mondial s'en va. Un témoignage de la façon dont les Italiens peuvent être des protagonistes partout. La musique, un lien universel pour unir tout le monde dans une étreinte globale d'amour et de communité idéale. Son humilité, combinée à une grandeur jamais ostentatoire, lui a permis de soutenir de petits et très grands films, approfondissant une âme unique qui les a rendus inoubliables et parfaits », a écrit le patron du Napoli.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.