Serie A : Rome vient à bout de la Juventus et peut rêver de Ligue des Champions

Serie A : Rome vient à bout de la Juventus et peut rêver de Ligue des Champions©Media365
A lire aussi

Guillaume MARION, publié le dimanche 12 mai 2019 à 23h05

Ce dimanche soir, l'AS Rome a dominé la Juventus Turin (2-0), grâce à une bonne fin de rencontre, et revient provisoirement à un point de l'Inter Milan (4eme), qui compte un match en moins. En bas de tableau, Empoli, vainqueur face à la Sampdoria (1-2), peut toujours croire au maintien.

Presque miraculée, la Louve peut encore espérer se qualifier pour la Ligue des Champions. En effet, ce dimanche soir, l'AS Rome s'est offerte la Juventus Turin (2-0) au Stade Olympique et revient provisoirement à un point de la quatrième place en Serie A. Pourtant, en première période, les coéquipiers de Steven Nzonzi, titulaire, ont énormément souffert mais Antonio Mirante a sorti le grand jeu. Dans un premier temps face à Juan Cuadrado (6eme), puis par deux fois face à Paulo Dybala (16eme et 28eme), le portier romain a assuré sur sa ligne et a maintenu son équipe en vie. Bousculé par la Vieille Dame, l'AS Rome a cependant vu Lorenzo Pellegrini sauver les apparences en touchant la barre transversale de Wojciech Szczesny (18eme). Au terme de la première période, les joueurs de Claudio Ranieri s'en sortaient très bien avec ce score nul et vierge. Après un premier acte intéressant, la mi-temps a visiblement brisé l'élan des deux formations qui ont eu du mal à repartir ensuite.

Florenzi sort Rome du néant

En effet, en seconde période, les occasions se sont fait encore plus rares et le jeu s'est haché à cause notamment de multiples fautes. Lancé en contre par Dybala, Cristiano Ronaldo a cru (enfin) battre Mirante et ouvrir le score mais son but était logiquement annulé pour une position de hors-jeu au départ de l'action (64eme). Peu après, Emre Can a buté à nouveau sur le dernier rempart de la Louve (66eme), qui semblait alors retarder l'échéance. Ces frayeurs passées, Alessandro Florenzi a délivré tout un stade. Après un une-deux avec Edin Dzeko, le latéral droit italien a piqué son ballon devant Szczseny pour l'ouverture (79eme). Dans le temps additionnel, Dzeko a doublé la mise sur un contre initié par Cengiz Ünder (92eme). Fort de ce succès, l'AS Rome imite le Milan AC, vainqueur samedi de la Fiorentina, et revient ainsi à un point de l'Inter Milan (4eme), qui accueille lundi le Chievo Vérone. Sous pression, les Nerazzurri devront s'imposer pour reprendre de l'avance sur ses concurrents et une place sur le podium.


Empoli relance la course pour le maintien

Dans la course à l'Europe, le Torino n'a également pas dit son dernier mot. Un peu plus tôt, les Piémontais sont venus à bout de Sassuolo (3-2), grâce notamment à un superbe but d'Andrea Belotti, et peuvent encore espérer finir dans le top 6 italien. Assuré d'être dauphin de la Juve, Naples est allé l'emporter à la Spal (1-2) et enchaîne une troisième victoire de suite en championnat. Enfin, dans le bas de tableau, Empoli ne veut pas rendre les armes. Victorieux à Gênes de la Sampdoria (1-2), les joueurs d'Aurelio Andreazzoli ont empoché une deuxième victoire de suite en Serie A et ne comptent désormais plus qu'un point de retard sur le Genoa, 17eme et premier non-relégable. Alors que face à Frosinone, déjà relégué, Udinese a également fait une bonne opération en s'imposant à l'extérieur (1-3). A deux journées du terme, les courses pour l'Europe et le maintien sont donc loin d'avoir rendu leurs verdicts.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.