Serie A : Pourquoi la Juventus Turin ne remportera pas son 34eme scudetto ?

Serie A : Pourquoi la Juventus Turin ne remportera pas son 34eme scudetto ?©Media365
A lire aussi

Marie MAHE, publié le samedi 19 août 2017 à 07h00

La Juventus Turin, sextuple champion d'Italie en titre, devrait rencontrer plus de difficultés cette année. Malgré 33 scudetti à son palmarès et à la veille de l'ouverture de la saison 2017-2018, la Vieille Dame semble être en perte de vitesse et voit la concurrence se rapprocher de plus en plus.


L'insatiable Juventus Turin est en perte de vitesse
Meilleure défense d'Italie mais aussi des cinq grands championnats l'an passé, la Juventus Turin avait terminé l'exercice 2016-2017 avec 26 buts encaissés en Serie A. Au moment d'attaquer la nouvelle saison, la Vieille Dame devra faire sans la moitié de sa défense puisque deux de ses titulaires indiscutables ne sont plus là. L'emblématique défenseur central Leonardo Bonucci (30 ans), 324 matchs de Serie A, est parti au Milan AC et Dani Alves a rejoint le PSG. Les Turinois ont tenté de se montrer actifs pendant le Mercato avec les arrivées marquantes de l'ailier brésilien Douglas Costa (prêté par le Bayern Munich pour deux saisons), de Federico Bernardeschi (Fiorentina) et du Français Blaise Matuidi (PSG). Latéral droit (ou gauche), l'international italien Mattia De Sciglio (Milan AC) a été recruté pour pallier le départ d'Alves et devrait être titulaire au poste autrefois occupé par Stephan Lichtsteiner. La capitaine de l'équipe suisse, barré déjà la saison dernière par son concurrent brésilien, pourrait apparemment quitter la Juve. Les Bianconeri ont vécu un été mouvementé après leur défaite en finale de la Ligue des Champions à Cardiff contre le Real Madrid (1-4). Après leur surprenant échec en Supercoupe d'Italie (2-3 contre la Lazio) dimanche et en quête d'un septième titre consécutif en Serie A, les hommes de Massimiliano Allegri reçoivent Cagliari samedi. Leurs ambitions personnelles pourraient être fortement mises à mal dès cette saison.
Le Milan AC a été l'auteur d'un Mercato XXL
Aucun titre depuis 2011, plus de participation à la Ligue des Champions depuis 2014. Pour cette nouvelle saison, le Milan AC s'est montré extrêmement ambitieux. Tout d'abord, la formation italienne a dégraissé : 14 joueurs sont partis. Le club lombard, nouvelle propriété du Chinois Yonghong Li, n'a pas lésiné sur le recrutement avec l'arrivée de dix joueurs. Cet été, plus de 200 M€ ont été dépensés pour notamment l'un des meilleurs défenseurs du monde, l'international italien Leonardo Bonucci (42 M€), nommé capitaine des Rossoneri. Excellent tireur de coup-francs et de penalties, le latéral gauche zurichois Ricardo Rodriguez sera très attendu, lui qui a été acheté 18 M€ à Wolfsburg. Andrea Conti, Mateo Musacchio (26 ans, 200 matchs de Liga) ont aussi rejoint le Milan AC. Dans l'entrejeu, exit les Kucka, Honda, Fernandez, Poli et autres Bertolacci. Place désormais à Hakan Calhanoglu, à l'Ivoirien Franck Kessié et à Lucas Biglia, transfuge de la Lazio et loué pour sa qualité de passes, notamment dans le jeu long. En attaque, le Milan AC pourra compter sur André Silva, puissant attaquant et acheté 38 M€ à Porto, Suso et Giacomo Bonaventura. Sans oublier la prolongation de son portier Gianluigi Donnarumma (18 ans) qui n'avait pas caché ses envies d'aller voir ailleurs. Le Mercato n'est pas encore terminé mais les hommes de Vincenzo Montella semblent déjà bien partis pour contrarier la Juventus Turin cette année.

L'Inter Milan, privé de titre depuis 2010 et de participation à la Ligue des Champions depuis 2012, a été moins actif. Cependant, les Nerazzurri, forts de cinq victoires consécutives en préparation, s'en remettent à leur nouvel entraîneur, Luciano Spalletti pour jouer les premiers rôles. 45000 spectateurs sont déjà attendus à San Siro dimanche soir pour la réception de la Fiorentina. Une première pour un mois d'août depuis l'ère Mourinho.
Naples, un concurrent sérieux qui ne fait pas de bruit
Naples, certainement le concurrent le plus sérieux de la Juventus Turin, ouvrira sa saison avec un déplacement sur le terrain du promu Hellas Verone. Sous les ordres de Maurizio Sarri, le Napoli n'en finit plus de séduire par son jeu et a la particularité d'avoir subi peu de changements à l'intersaison. Mertens, Hamsik, Insigne, Koulibaly... Tous seront là pour l'entame du nouvel exercice. Un avantage pour une formation qui se connaît donc très bien. Ce vendredi, La Gazzetta dello Sport en fait même son favori en Une : « Course au scudetto, nous misons sur Naples ». Les Azzurri semblent donc plus forts que jamais. Auteur d'une préparation solide, la formation présidée par Aurelio De Laurentiis n'a laissé aucune chance à Nice en barrage aller de la Ligue des Champions (2-0). Cette saison, le Napoli aimerait donc remporter la Serie A qui lui échappe depuis 1990.

L'AS Roma, sans Totti pour la première fois depuis 25 ans, tentera de faire aussi bien que la saison dernière (2eme). Entraînés par Eusebio Di Francesco, les Romains n'ont pas subi trop de changements. Pellegrini, Ünder, Perotti ou encore El Sharaawy devraient avoir un rôle à jouer.
L'Atalanta Bergame, une surprise qui n'en est pas une
Surprenant et séduisant 4eme l'an passé, l'Atalanta Bergame compte bien encore jouer les trouble-fêtes, dès la première journée et la réception de l'AS Roma. Au club depuis janvier 2016, le milieu de terrain suisse Remo Freuler (25 ans) a été l'un des piliers des Noir et bleu l'an passé en championnat (33 matchs, 5 buts). Titulaire indiscutable dans l'entrejeu, l'ancien joueur du FC Lucerne, qui parcourait en moyenne 12 kilomètres par match, sera encore l'un des tauliers de son équipe cette année (avec Alejandro Gomez  notamment). Sous les ordres de Gian Piero Gasperini, la formation bergamesque jouera sa carte à fond en Europa League sans pour autant négliger le championnat. Cette année encore, l'Atalanta Bergame sera donc bien un concurrent sérieux pour la Juventus Turin.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.