Serie A : La Juventus perd encore à Naples

Serie A : La Juventus perd encore à Naples©Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le samedi 11 septembre 2021 à 20h10

Naples s'est défait de la Juventus (2-1) en fin de match samedi soir, pour le compte de la troisième journée de Serie A. Si le Napoli appuie son excellent début de saison, c'est tout l'inverse pour une Juve qui prend l'eau.



La Juventus ne s'en sort décidément pas. Battue à Naples (2-1), la Vieille Dame est seizième de Serie A avec un petit point en trois matchs. C'est la deuxième fois seulement en 52 ans que les Turinois connaissent un pareil départ, après 2015. Ils pourraient conclure la journée dans une invraisemblable position de relégable. Après l'ouverture du score d'Alvaro Morata, bénéficiant d'une erreur de Manolas (10eme), la Juve réussissait à tenir en se basant sur les préceptes solides de Massimiliano Allegri, de retour cet été pour remplacer Andrea Pirlo sur le banc.

Mais tout ça a vite volé en éclats au retour des vestiaires. Dans la chaleur du stade Diego Armando Maradona, c'est d'abord Matteo Politano qui a profité de la spéciale Insigne (la frappe enroulée à l'entrée de la surface) repoussée par Szczesny (1-1, 57eme) - Lorenzo Insigne qui disputait son 400eme match pour le Napoli, quatrième meilleur total de l'histoire du club, Marek Hamsik étant premier avec 520 rencontres.

Et puis, à cinq minutes de la fin de la partie, Moise Kean a inexplicablement repris de la tête à bout portant sur corner... mais vers son but. Wojciech Szczesny, cette fois, a réussi un bel arrêt réflexe, mais encore directement sur Kalidou Koulibaly qui n'avait plus qu'à pousser à fond (2-1, 85eme). Les Napolitains, leaders avec trois victoires en autant de matchs, comptent déjà huit points de plus que la Juventus, qui disputait sa deuxième rencontre depuis le départ de Cristiano Ronaldo, pour une deuxième défaite après le revers devant Empoli (0-1) avant la trêve internationale. Adrien Rabiot ou Dejan Kulusevski ont été bien trop quelconques. Oui, c'est inévitablement et déjà la crise à la Juve.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.