Serie A : La Juve fait chuter Milan !

Serie A : La Juve fait chuter Milan !©Media365

Rédaction , publié le mercredi 06 janvier 2021 à 23h45

L'AC Milan n'est plus la seule équipe invaincue en Europe, après sa défaite mercredi soir devant la Juventus (1-3, seizième journée de Serie A).

Le choc au sommet du championnat italien a tenu toutes ses promesses ce mercredi. L'AC Milan et la Juventus se sont livrés un beau combat et au final le meilleur l'a emporté. C'est la Vieille Dame qui est sortie victorieuse de ce bras de fer (3-1), grâce à une prestation collective très aboutie et aussi à l'efficacité de Federico Chiesa. L'ancien florentin a inscrit un doublé, jouant un grand rôle dans le premier revers des Lombards depuis 10 mois.

Chiesa-Dybala, le tandem gagnant

On jouait la 18e minute lorsque l'international azzurro a réussi à ouvrir la marque dans cette partie. D'une frappe croisée du doigt il a mis à profit une talonnade soyeuse de Paulo Dybala. Ça faisait 1-0 pour les Bianconeri et les hostilités étaient lancées. Cet avantage des visiteurs fut annulé juste avant la mi-temps après que Calabria a fusillé Donnarumma d'un tir à mi-hauteur (41e). Une égalisation méritée, mais les Piémontais râlaient car une intervention rugueuse sur Adrien Rabiot au départ de l'action n'avait pas été signalée par l'arbitre.

Les hommes d'Andrea Pirlo ne sont cependant pas de ceux qui se laissent déstabiliser par un mauvais tournant. Ainsi, durant le second acte, ils sont revenus avec la même volonté d'imposer leur loi, tandis que les Rossonerri avaient du mal à se montrer menaçants. Tel était le rapport de forces et c'est fort logiquement que la Juve a repris l'avantage (62e). Les mêmes acteurs se sont retrouvés à la finition : Chiesa signait le doublé sur une passe de Dybala.

Le coaching gagnant de Pirlo

Dans les dernières minutes de la rencontre, les Milanais ont jeté leur va-tout dans l'espoir d'assurer le nul. Ils se sont alors exposés et cela leur a été fatal quand Weston McKennie, la jeune star de la Vieille Dame, a planté une troisième banderille. L'Américain assurait la victoire des siens en concluant un excellent travail de Dejan Kulusevski. Ces deux-là avaient été incorporés par Pirlo dix minutes auparavant.

En gagnant, la Juve réduit à sept points son écart sur son adversaire du jour. Comptant un match de moins que les Rossonerri, les Piémontais peuvent donc entrevoir la suite avec optimisme. La bataille pour le Scudetto est relancée.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.