Serie A (J6) : La Juventus Turin remporte le derby

Serie A (J6) : La Juventus Turin remporte le derby©Media365

Quentin Lecointe, publié le samedi 23 septembre 2017 à 23h20

La Juventus s'est montrée sans pitié dans le derby de Turin face à une équipe du Torino rapidement réduite à dix.

Incapable de gagner depuis 22 ans sur le terrain de la Juventus, le Torino a une nouvelle fois chuté ce samedi soir sur la pelouse de son rival. C'est en l'espace de cinq minutes que cette rencontre aura basculé. D'abord par l'ouverture du score de Paulo Dybala d'une frappe puissante à l'entrée de la surface (16eme), puis par l'expulsion de Daniele Baselli après un deuxième carton jaune logique (22eme), consécutif à un premier plus discutable. Ce carton rouge a définitivement coupé l'élan des joueurs de Sinisa Mihajlovic qui ont pris l'eau progressivement. La Juventus s'est détachée au score juste avant la pause grâce à une frappe enroulée de Miralem Pjanic suite à une remise intelligente de Juan Cuadrado (40eme).
Dybala en feu
Les hommes de Massimiliano Allegri ont déroulé en seconde période avec toujours la volonté d'inscrire un but supplémentaire. C'est Alex Sandro qui est venu tripler la mise en reprenant au premier poteau un corner frappé par Pjanic (57eme). Salvatore Sirigu, souvent livré à lui-même, multipliera ensuite les prouesses (66eme, 69eme, 77eme et 89eme), ou sera suppléer par son poteau sur une reprise de Mario Mandzukic (73eme). C'est finalement Dybala, l'homme de ce match, qui est venu s'offrir un doublé suite à un travail amorcé par Pjanic et Gonzalo Higuain (90eme+1). L'Argentin en est déjà à dix buts en sept matchs de Serie A, soit pratiquement autant que sur l'ensemble de la saison dernière (11 réalisations).
Naples a eu chaud
Malgré ce succès, la Juventus n'est pas leader de Serie A. La faute à Naples, au bénéfice d'une meilleure différence de buts, qui s'est imposé dans la douleur sur le terrain de Spal (3-2) un peu plus tôt dans la journée. Lorenzo Insigne (14eme), José Callejon (72eme) et Faouzi Goulham (83eme), d'un exploit personnel, ont su faire le nécessaire pour assurer la victoire face au promu qui a d'abord ouvert le score par Pasquale Schiattarella (13eme) avant d'égaliser à 2-2 grâce à Federico Viviani (78eme).

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU