Serie A (J34) : Naples se remet à rêver

Serie A (J34) : Naples se remet à rêver©Media365
A lire aussi

Quentin Lecointe, publié le dimanche 22 avril 2018 à 23h26

Avec son succès face à la Juventus (1-0), Naples se relance totalement dans la course au titre.

Il suffit de voir l'immense explosion de joie de tous les Napolitains au moment du but inscrit par Koulibaly dans les derniers instants de la rencontre (90eme) pour mesurer l'importance de ce succès face à la Juventus (1-0). Sur un corner tiré par Callejon, le défenseur sénégalais a su échapper au marquage de Benatia pour placer un coup de tête rageur qui permet à Naples de se relancer totalement dans la course au titre. Même si la délivrance est intervenue tardivement, cette victoire n'a rien d'un hold-up pour les hommes de Maurizio Sarri. Dépassée dans le jeu, la Juventus a souvent couru derrière le ballon ce dimanche soir. Comme un symbole de ses difficultés, c'est sur deux coups de pieds arrêtés que la Vieille Dame s'est montrée la plus dangereuse. Sur un coup franc contré par la tête de Callejon, Pjanic a trouvé le poteau de Reina, totalement battu sur ce coup (17eme). Sur le corner suivant, il n'a pas manqué grand-chose à Higuain pour que sa reprise trouve le cadre même si Albiol était sur la trajectoire (17eme).Calendrier favorable pour NaplesA l'aise techniquement et dans l'élaboration de ses actions, Naples a eu du mal à se procurer des situations franches. Insigne a d'abord trop dévissé son tir (1ère), avant que Hamsik ne croise trop sa frappe en position idéale (24eme). En seconde période, l'attaquant de poche italien n'a pas réussi à cadrer devant Buffon (52eme), pendant que Callejon tentait une reprise compliquée un superbe service de son capitaine slovaque (55eme). Zielinski s'est également essayé de loin pour inquiéter un Buffon vigilant (83eme). Fort de ses certitudes dans le jeu, Naples a su ne pas se jeter à l'abordage pour signer un trentième match sans défaite de suite à l'extérieur. Avec désormais un point de retard sur la Juventus à quatre journées de la fin, le Napoli peut se remettre à rêver d'un premier titre de champion depuis 1990 et la présence dans son effectif d'un certain Marradona. D'autant que le calendrier est plutôt défavorable aux Turinois qui devront notamment se déplacer sur le terrain de l'Inter Milan puis de l'AS Roma, deux équipes encore en course pour une qualification en Ligue des Champions, lors des prochaines semaines.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU