Serie A (J33) : La Juventus Turin lâche encore des points à Sassuolo

Serie A (J33) : La Juventus Turin lâche encore des points à Sassuolo©Media365

Rédaction , publié le mercredi 15 juillet 2020 à 23h50

Comme samedi devant l'Atalanta Bergame (2-2), la Juventus Turin, déjà battue par le Milan il y a une semaine (2-4), a concédé un résultat nul (3-3) sur le terrain de Sassuolo (3-3), mercredi lors de la 33eme journée de Serie A.



Pour la troisième fois d'affilée, la Juventus a manqué de l'emporter dans le championnat italien. Ce mercredi, les Piémontais ont été incapables de prendre la mesure d'une séduisante équipe de Sassuolo. Sans une égalisation d'Alex Sandro, ils se seraient même inclinés. La série en cours ne doit pas rassurer Maurizio Sarri. Et encore moins les tifosi de l'équipe.

La Juventus avait pourtant si bien démarré

Pourtant, tout avait bien commencé pour les Bianconeri dans cette rencontre. Au bout d'un quart d'heure de jeu, ils avaient deux buts d'avance au tableau d'affichage. Miralem Pjanic les a mis sur la voie du succès en délivrant deux passes décisives. Le Bosnien a d'abord servi le latéral Danilo (5e), avant de lancer Gonzalo Higuain pour le break avec une ouverture en profondeur. Ça faisait 0-2 et on était alors loin de se douter de ce qui allait suivre dans cette rencontre.

Trop sûre d'elle, la Juventus s'est reposée sur ses lauriers et c'était l'erreur à ne pas commettre face à une équipe de Sassuolo qui n'abdique jamais et qui a suffisamment d'arguments pour faire mal à n'importe quel adversaire. Et sur n'importe quelle séquence de jeu.


A la 29e, Filip Djuricic a relancé les siens en exploitant une excellente remise dos au but de Francesco Caputo. Puis, ce fut au tour de Domenico Berardi de s'illustrer en transformant une merveille de coup franc (51e). Et enfin, alors qu'ils avaient le vent en poupe, les Neroverdi ont planté un troisième but par le biais de Caputo. Ce dernier surgissait au second poteau (56e) pour reprendre un service de Berardi, et que trois défenseurs de la Juve ont vu passer sans intervenir (54e). La Vieille Dame n'en menait pas large à ce moment-là. Heureusement pour elle, il y a donc eu Alex Sandro pour sauver la mise, et surtout éviter de trop douter (64e).

Cristiano Ronaldo manque la balle de 4-3

A un quart d'heure de la fin (78e) et alors que son équipe peinait à se montrer menaçante, Cristiano Ronaldo a bien eu la balle du match au bout du pied. Suite à un bon débordement d'Alex Sandro sur le côté, le Portugais s'est retrouvé balle au pied dans la surface. Il a éliminé un défenseur d'une feinte de frappe, avant d'enchainer avec un tir à ras de terre. C'était cadré, mais le gardien adverse a détourné des pieds. Le compteur de réalisations du quintuple Ballon d'Or est donc resté bloqué à 28 unités.

La Juventus Turin a été proche de remporter la mise, mais il en est de même pour son adversaire du jour. A la 84e minute, l'équipe de Roberto De Zerbi a eu une double occasion énorme. Hamed Traoré (84e) s'est ouvert le chemin de but, mais a buté sur Wojciech Szczesny. Et dans la foulée, Jérémie Boga, qui a déjà eu deux bonnes occasions en première période (36e et 41e), a dévissé sa tentative. Enfin, à l'entame du temps additionnel, Mehdi Bourabia a sollicité le gardien polonais d'un tir de loin (91e).

Au final, les deux équipes se sont donc quittées dos à dos. Rien de dramatique pour la Vieille Dame. Cependant, le constat est que les Turinois n'arrêtent pas de gaspiller des points alors que le titre de champion leur est promis. Ils feraient mieux de vite se ressaisir, s'ils ne veulent pas regretter amèrement cette surprenante série de contre-performances. La Juve a 7 points d'avance sur l'Atalanta Bergame, désormais deuxième du classement, et 8 sur la Lazio Rome, elle aussi accrochée mercredi soir (0-0 à Udine).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.