Serie A (J33) : La Juventus cale, Naples se relance dans la course au titre, la Lazio s'impose dans un match de folie

Serie A (J33) : La Juventus cale, Naples se relance dans la course au titre, la Lazio s'impose dans un match de folie©Media365

Arthur Merle, publié le mercredi 18 avril 2018 à 23h00

La Juventus Turin a été tenue en échec sur le terrain de Crotone (1-1), mercredi soir, pour le compte de la 33eme journée de Serie A. De son côté, Naples a eu toutes les peines du monde à se défaire de l'Udinese mais s'est finalement imposé (4-2) pour revenir à quatre points de la Vieille Dame, son adversaire de dimanche soir. Les deux clubs de Rome ont quant à eux assuré dans la course à la Ligue des Champions.

Longtemps tranquille, la Juventus a fini par se faire surprendre La Juventus Turin est arrivée sur le terrain de Crotone en conquérante et avec six points d'avance à défendre - ou accroître - sur Naples, en tête du classement. Et avec en tête un affrontement avec son dauphin dimanche... Après un bon quart d'heure de jeu, la Vieille Dame avait fait le plus dur grâce à une tête d'Alex Sandro au premier poteau, sur un bon centre de Douglas Costa (16eme). Du moins, elle le pensait. Car si les hommes de Massimiliano Allegri ont longtemps géré leur avance plutôt tranquillement, Simy s'est offert l'un des buts de la soirée d'un superbe retourné (65eme) pour remettre les deux équipes à égalité. Malgré un siège sur le but du 18eme de Serie A dans les derniers instants, le champion d'Italie n'a pas réussi à trouver la faille une seconde fois. Résultat, Higuain et ses coéquipiers seront sous grosse pression dimanche...Dans la douleur, Naples se relance avant le choc de dimanche En effet, le Napoli a fait le travail de son côté. Emprunté dans son entame de match et manquant d'inspiration offensive, le deuxième de Serie A a d'abord vu l'Udinese ouvrir le score sur un centre fuyant repris par Jankto (41eme). De quoi réveiller les locaux et Insigne, auteur d'un superbe enchaînement pour égaliser juste avant la pause (45eme). Mais à la reprise, les hommes de Maurizio Sarri ont de nouveau craqué sur une reprise d'un Ingelsson (55eme) trop seul au point de penalty. Loin de baisser la tête, Insigne et ses coéquipiers ont continué de pousser jusqu'à aller chercher une deuxième égalisation, d'une tête d'Albiol sur corner (64eme). Dans un stade en fusion, Mertens a fait une entrée conquérante et Milik a profité de l'activité du Belge pour donner l'avantage au Napoli (70eme), avant que Tonelli ne libère définitivement sa formation d'un nouveau coup de tête sur corner (75eme). La formation de Sarri revient à quatre petites longueurs du leader avant un déplacement au Juventus Stadium qui s'annonce bouillant dimanche.Un triplé de Veretout, mais c'est bien la Lazio qui s'impose à FlorenceVidéo, penalty, buts magnifiques : la rencontre entre la Fiorentina et la Lazio a été extrêmement animée mercredi. Après 16 minutes de jeu, chaque équipe comptait déjà un expulsé et Veretout avait eu le temps de claquer un superbe coup-franc des 25 mètres, pour permettre à la Viola d'ouvrir le score. L'ancien Nantais n'a ensuite pas tremblé pour prendre Dragowski à contre-pied sur un penalty logique (31eme). Mais de l'autre côté, Luis Alberto a montré qu'il était lui aussi habile sur coup-franc et a redonné de l'espoir au club romain d'un ballon caressé au-dessus du mur (39eme). Tendue - à l'image de l'expulsion de l'entraîneur romain Simone Inzaghi - cette première mi-temps s'est soldée par une égalisation de Caceres, mort de faim pour reprendre de la tête un corner tiré au premier poteau (46eme). A la reprise, Veretout n'a pas tardé à reprendre son festival personnel. Récupération haute, crochet du droit dans la surface et frappe croisée du gauche dans la foulée : le Français a réalisé un petit festival pour s'offrir un triplé et redonner l'avantage à la Fiorentina. Mais cette rencontre n'avait décidément rien de commune et Felipe Anderson a lui aussi réalisé un superbe enchaînement pour égaliser de nouveau d'une frappe pure (70eme), avant que Luis Alberto n'inscrive du bout du pied un doublé presque dans la foulée (73eme), pour permettre à la Lazio de reprendre sa quatrième place. La Viola, de son côté, est désormais huitième, à dix points de son adversaire du soir.La Roma fait le travail,  Milan tourne toujours au ralenti Toujours dans la course à l'Europe, l'AS Rome a pris son match contre le Genoa par le bon bout. Kolarov a signé sa dixième passe décisive pour Ünder et la Louve a pris les devants rapidement (17eme). Zukanovic, prêté par la formation d'Eusebio Di Francesco, a ensuite marqué contre son camp pour permettre à Dzeko et ses coéquipiers de faire le break (52eme).  Quelques minutes plus tard, Lapadula s'en est  allé punir une erreur de relance de Gonalons pour relancer le Genoa (61eme), mais le score n'a plus bougé et la Roma reste troisième.Le Milan AC voulait de son côté  garder espoir dans sa course à la Ligue Europa et n'a pas traîné pour ouvrir le score grâce à une réalisation magnifique de Bonaventura dès la 9eme minute de jeu. Dans un match plutôt calme, les Rossoneri n'ont cependant pas réussi à se mettre à l'abri et De Silvestri a devancé Donnarumma pour égaliser (70eme). Hormis une énorme occasion d'Abate dans les ultimes secondes, la suite a été bien calme et la formation de Gennaro Gattuso reste bloquée à la sixième place après son troisième match nul consécutif.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.