Serie A (J31) : Renversée par l'AC Milan, la Juventus rate l'occasion de s'envoler

Serie A (J31) : Renversée par l'AC Milan, la Juventus rate l'occasion de s'envoler©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le mardi 07 juillet 2020 à 23h50

Dans l'affiche de cette journée en Italie, la Juventus a cru un temps faire la grosse opération du jour mais l'AC Milan a renversé la donne pour s'imposer (4-2).

Le leader de la Serie A est tombé. Alors qu'elle restait sur une brillante série de victoires, la Juventus a fait pschitt ce mardi lors d'un déplacement chez son rival historique, l'AC Milan (4-2). Les Bianconeri ont essuyé leur quatrième revers de l'exercice alors qu'ils avaient fait le plus dur en menant 2-0. Malheureusement pour eux, l'équipe rossonera n'a plus rien à voir avec celle qu'ils avaient affronté à l'aller. Et ils l'ont appris à leurs dépens avec trois buts pris en l'espace de cinq minutes.

Un Milan décoiffant !

Entre la 62eme et la 67eme minute, ce fut un véritable « blackout » pour la Vieille Dame. Maurizio Sarri s'est arraché le peu de cheveux qui lui restait en voyant son équipe céder à trois reprises coup sur coup. Il y a d'abord eu une réalisation de Zlatan Ibrahimovic sur pénalty (62eme), suite à une faute commise par l'ancien Milanais Leonardo Bonucci. Ensuite, Franck Kessie a égalisé pour Milan d'une reprise plein axe et à ras de terre. Enfin, à la 67eme, et alors que les Juventini avaient la tête dans le sceau, l'ex-Lillois Rafael Leao les achevait en conclusion d'une attaque rapide et à la faveur d'une belle frappe enroulée.

Le calvaire de la Juve ne s'est pas arrêté à 3-2. Alors qu'ils tentaient de recoller au score, avec notamment une tête de Daniele Rugani (77eme) sortie miraculeusement par Gianluigi Donnarumma, ils se sont exposés derrière. Après avoir été déjà tout proche d'en profiter à la 75eme, le Croate Ante Rebic a exploité les largesses piémontaises à la 81eme avec une reprise sans contrôle au point de penalty, à la réception d'un caviar de Giacomo Bonaventura.


Rabiot avait pourtant montré la voie à suivre

En plein naufrage, la Juventus s'est montrée incapable de se rebiffer. Elle n'avait alors plus ni les forces ni le mental pour tenter de revenir à la marque. Pourtant, jusqu'à l'heure de jeu, elle avait maîtrisé les débats comme elle le fait si souvent dans ce championnat. Adrien Rabiot a même marqué un très beau but à la 47eme minute en perçant avec beaucoup d'aplomb au cœur de la défense rossonera et il fut ensuite imité par Cristiano Ronaldo. Le Portugais a signé son 26eme but de la saison grâce à une finition limpide sur un service de Juan Cuadrado.

Il est rare de voir la Juventus abandonner l'ensemble des points mis en jeu quand sa star portugaise marque. Cela en dit long sur ses faiblesses du jour, mais aussi et surtout sur l'immense mérite qu'a eu Milan. Avec cette victoire renversante, l'équipe lombarde se remémore ses plus belles heures d'antan lorsqu'elle regardait le géant turinois en face. Cette fois, cela ressemble à un exploit d'un soir, mais il ne tient qu'à Bennacer et consorts de faire en sorte que ce succès de prestige marque le début d'un retour au premier plan du football italien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.