Serie A : Encore un doublé d'Ibrahimovic !

Serie A : Encore un doublé d'Ibrahimovic !©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le dimanche 22 novembre 2020 à 23h00

Zlatan Ibrahimovic, absolument insatiable, a marqué deux nouveaux buts pour faire gagner son AC Milan à Naples (1-3) dimanche soir.



Échapperons nous à la fameuse métaphore du vin qui se bonifie avec l'âge ? Sans doute pas. Il faut dire que ce Zlatan enivre et qu'il marque sans modération. Beau, joli, mais pas vraiment nouveau, Ibrahimovic présente un cru fort raffiné en 2020-2021. Inutile d'être un sommelier pour le constater. Assommé, Naples l'a été dès la 20e minute. Hernandez distillait ainsi un centre parfait et c'est avec beaucoup de caractère que Zlatan devançait le colosse Koulibaly pour ouvrir le score d'une tête lointaine et décroisée. "Ibra" marquait ainsi dans son 8e match consécutif de Serie A, pour une série qui remonte à la saison dernière. C'est d'ailleurs la plus longue séquence de la riche et non moins longue carrière du joueur de 39 ans, sur qui le temps ne semble décidément pas avoir d'emprise. Buteur face à l' Inter, la Juve, la Roma, la Lazio et Naples ce soir, le Suédois a montré qu'il est toujours l'homme des grands rendez-vous et que son deuxième passage à Milan est une réussite. Naples allait s'offrir plusieurs opportunités avant la pause, mais Donnarumma s'imposait devant Bakayoko avant de voir Di Lorenzo heurter la transversale d'une frappe tentée dans la foulée. Donnarumma s'interposait d'ailleurs encore face à Mertens avant la mi-temps.


Mais ce match, c'était le match de Zlatan et de personne d'autre. Soufflant le chaud dans le froid, Ibra allait inscrire son dixième but de la saison (oui, déjà). Une reprise du genou droit suite à un centre d'Ante Rebic pour permettre à Milan de pendre le large. Mais pas pour longtemps. Puisque peu après l'heure de jeu, Mertens se montrait plus vif que Romagnoli suite à un service de Zielinski pour tromper Donnarumma et réduire le score. Mais alors que Naples revenait sérieusement dans le coup, Bakayoko allait être expulsé suite à un deuxième jaune après une faute sur Hernandez et sérieusement handicaper les Partenopei pour la suite des opérations. Milan a d'ailleurs pu procéder à la mise à mort en toute fin de rencontre sur un but signé Jens Petter Hauge. Son premier but en Serie A sur un service de Bennacer. 3-1, score final. Zlatan (sorti à dix minutes de la fin suite à une blessure musculaire à l'adducteur) et Milan sont éternels.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.