Serie A : En bout de course, l'Inter craque

Serie A : En bout de course, l'Inter craque©Media365
A lire aussi

Nicolas Kohlhuber, publié le dimanche 05 juillet 2020 à 19h29

Battu à domicile par Bologne, l'Inter Milan a définitivement renoncé au titre (1-2). Les hommes d'Antonio Conte avaient le match en main avant de craquer.

Distancé par la Juventus Turin et la Lazio Rome, l'Inter Milan va maintenant devoir regarder derrière pour espérer préserver sa place sur le podium de la Serie A. Les hommes d'Antonio Conte ont été battus par Bologne en début d'après-midi (1-2). Un revers qui relègue le club lombard à onze unités de la tête du championnat et laisse la possibilité à l'Atalanta Bergame de revenir à un petit point ce dimanche soir. Ce bilan comptable était difficilement envisageable tant les Nerazzurri avaient le match en main. Mais à force de manquer des occasions de faire le break face à une équipe réduite à dix, les Milanais ont été punis.

Le match avait bien commencé pour les partenaires de Christian Eriksen. Peu avant la demi-heure de jeu, Romelu Lukaku trainait dans la surface de réparation adverse pour ouvrir le score en reprenant une tête de Lautaro Martinez qui avait heurté le poteau de Lukasz Skorupski (1-0, 22eme). En seconde période, le Polonais a été le héros du match.

Un penalty qui change tout !

Dominateurs, les Interistes ont mis la pression sur le but de Bologne. Quand Roberto Soriano a été exclu à l'heure de jeu, cette main-mise milanaise était encore plus évidente. Quelques instants plus tard, Mitchell Dijks accrochait Antonio Candreva dans sa propre surface de réparation et concédé un penalty. Lautaro Martinez avait l'occasion de tuer le match. Mais il s'est heurté à un Lukasz Skorupski qui a permis la résurrection de Bologne. Le gardien a réalisé une incroyable double-parade qui a changé la physionomique du match. Plus tard, c'est encore lui qui a arrêté les tentatives d'Alexis Sanchez et Romelu Lukaku. Mais c'était alors pour préserver l'avantage au score des hommes de Sinisa Mihajlovic.

Juste après le penalty sauvé par son portier, le tacticien serbe a réalisé un triple-changement. Parmi les entrants, Musa Juwara a été le plus brillant. Le Gambien a profité d'un dégagement raté de Roberto Gagliardini pour marquer moins de dix minutes après son entrée en jeu (1-1, 74eme). Un but qui a ouvert l'appétit bolognais. Dans un match terminé à dix contre dix après l'expulsion d'Alessandro Bastoni, c'est Musa Barrow qui a marqué le but de la victoire à l'issue d'un beau mouvement collectif. Sa frappe croisée n'a laissé aucune chance à Samir Handanovic (1-2, 80eme). Et elle a définitivement enterré les espoirs interistes de Scudetto.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.