Monza : Mari, agressé au couteau, a été opéré avec succès

Monza : Mari, agressé au couteau, a été opéré avec succès©Panoramic, Media365
A lire aussi

Thomas Siniecki, Media365 : publié le vendredi 28 octobre 2022 à 16h06

Pablo Mari, le défenseur de Monza, figure parmi les victimes de l'attaque de jeudi près de Milan, qui a notamment vu un caissier perdre la vie. Le joueur espagnol de 29 ans est hors de danger et devrait pouvoir rejouer avant le printemps 2023.



Le drame de Milan, une attaque au couteau jeudi dans un hypermarché (à Assago, dans la banlieue proche) qui a fait un mort et cinq blessés graves, a touché de plein fouet le monde du sport. En effet Pablo Mari, le joueur espagnol de Monza, fait partie des personnes touchées. Atteint au dos, il est resté conscient et en mesure de parler, ses jours ne sont pas en danger puisqu'il a été opéré vendredi avec succès, son club indiquant que tout allait bien : "Il restera hospitalisé deux ou trois jours. Une fois sorti, il pourra démarrer une rééducation. Ce type de blessure nécessite en général deux mois de repos avant de pouvoir reprendre une activité physique." Le défenseur de 29 ans appartient à Arsenal, qui l'a donc prêté cette saison au club de Silvio Berlusconi, promu en Serie A.

Galliani : "Il a ressenti une très forte crampe et a vu une fille se faire poignarder à la gorge. Il a vu quelqu'un mourir"

Adriano Galliani, le fidèle second du "Cavaliere" qui l'assistait déjà durant les grandes heures de l'AC Milan, a d'ores et déjà fait part de sa volonté de reporter le match de lundi soir contre Bologne, l'équipe étant sous le choc. "Nous sommes tous avec toi et ta famille, continue à battre comme tu sais le faire, tu es un guerrier et tu te rétabliras vite", communiquait Adriano Galliani dès jeudi, peu après l'attaque. Il rapportait aussi la teneur de l'entrevue avec son joueur (relayée par La Gazzetta dello Sport) : "Il était avec son bébé en poussette, puis il a ressenti une très forte crampe dans le dos et a vu une fille se faire poignarder à la gorge devant lui. Il a vu quelqu'un mourir. Il a tout de même trouvé la force de plaisanter en me disant qu'il serait sur le terrain lundi. Ses coéquipiers auraient tous aimé venir à l'hôpital, mais c'était évidemment impossible."



C'est également un ancien footballeur professionnel, Massimo Tarantino, ex-coéquipier de Diego Maradona à Naples, qui a réussi à stopper l'agresseur. Le club de Monza a aussi rendu hommage à Luis Fernando Ruggieri, le caissier de 30 ans décédé dans l'attentat. Arsenal en a fait de même jeudi, en étant en mesure de rassurer sur l'état de santé de son défenseur : "Nous sommes tous choqués, nous sommes en contact avec son agent qui nous a dit qu'il était à l'hôpital et pas sérieusement blessé. Nos pensées vont vers lui et les autres victimes." Pablo Mari, auteur d'un but en huit matchs, doit être transféré définitivement en cas de maintien.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.